Le fait divers du jour : à sa sortie de l'hôpital, elle vole une ambulance après avoir loupé son bus

International
VOL BIZARRE - Alors qu'elle sortait de l'hôpital, une quadragénaire américaine a volé une ambulance pour rentrer chez elle, à une quinzaine de kilomètres, jeudi 18 août. Raison invoquée auprès des policiers ? Elle avait loupé son bus.

Voir son bus vous filer sous le nez, a fortiori si c'est le dernier susceptible de vous ramener à votre domicile éloigné d'une quinzaine de kilomètres, doit faire partie des choses les plus enrageantes au monde aux côtés des sorties de route d'Emmanuel Macron pour Manuel Valls. Mais Lisa Carr, 43 ans, a estimé que trop c'était trop et qu'il n'était pas question pour elle de faire le chemin qui la séparait de chez elle à pied.

Pas de bus, une ambulance

Une frustration compréhensible, d'autant que la quadragénaire, habitante de la région de Cincinnati dans l'Ohio, sortait de l'hôpital, rapporte la Fox . Mais là où le commun des mortels aurait commandé un taxi, emprunté un vélo ou appelé un ami, elle a choisi... de voler une ambulance. Garé à côté de l'hôpital, le moteur encore ronflant et abandonné par son conducteur, le quatre-roues à tout pour plaire.

Ni une, ni deux, Lisa Carr se met au volant du bolide et parcours les dix miles qui la séparent de chez elle. Entre temps, le conducteur de l'ambulance a fini de déposer le patient qu'il avait conduit à l'hôpital et se demande où diable a bien pu passer son engin et se précipite sur son téléphone pour annoncer sa disparition à la police.

Une voleuse pas stressée

Fort heureusement pour l'ambulancier, la "victime" est équipée d'un GPS. Double coup de chance, la voleuse a tellement la conscience tranquille qu'elle n'a pas appuyé sur le champignon, effectuant les quelques quinze kilomètres en vingt très raisonnables minutes. Après une course-poursuite particulièrement tranquille, les policiers mettent la main sur l'ambulance, garée... à côté de la maison de la chapardeuse. 

Aux policiers qui l'interrogent, elle répond : "J'avais loupé mon bus". Il n'y aura pas d'autres explications. En garde à vue dès le lendemain, cette dernière est poursuivie pour vol, refus de coopérer et conduite sans permis. En fait, ça valait peut-être le coup de prendre un taxi.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER >>  Un chien meurt en héros en sauvant un bébé des flammes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter