Le fait divers du jour : armé d'un couteau à steak, il tente de voler une voiture remplie de policiers

Le fait divers du jour : armé d'un couteau à steak, il tente de voler une voiture remplie de policiers

International
DirectLCI
MALCHANCE - Alors qu'il cherchait un véhicule pour la nuit, un malfaiteur a tenté de voler celui de deux policiers. Lesquels étaient en couverture et impossibles à reconnaître.

L'Histoire jugera si Dominique Albert, habitant de Saint Petersburg en Floride, mérite de figurer aux côtés des délinquants les plus stupides que cette planète ait porté. Après tout, tenter de voler une voiture occupée par des policiers, ainsi que le raconte The Smoking Gun , ressemble à l'action la plus stupide qu'un être humain puisse entreprendre.

Si stupide qu'il peut faire le match avec ce dealer interpellé en train de vendre de l'héroïne à des policiers , ce zoophile trahi par sa messagerie téléphonique en pleine action ou ce propriétaire de chat qui appelle la police pour se plaindre que son animal a mangé son bacon .

Il rentre dans la voiture... "Police !"

Néanmoins, gardons-nous de considérer Dominique Albert comme un écervelé. Ce jeune homme de 27 ans n'a pas eu de chance, loin s'en faut. Armé de son couteau à steak et se promenant dans une rue aux alentours de 21h45, le 1er août dernier, il décide de s'arrêter à hauteur d'une voiture stationnée, avec deux occupants à l'intérieur.

Rompu à l'exercice, Dominique Albert ouvre la porte du passager, s'installe dans la voiture, son couteau dans la main. D'abord interloqués, les occupants de la voiture ne perdent pas trop de temps à réagir et à s'écrier... "Police !" Assommé par la déveine de tomber sur des officiers en couverture, le voleur malchanceux se trouve ensuite ciblé par l'un des policiers, qui pointe son revolver sur lui.

Un Taser pour le calmer

Les choses s'accélèrent par la suite, lorsque le voleur en puissance décide qu'il n'assumera pas sa fatale erreur. Prenant ses jambes à son cou, il sort de la voiture et entame une course-poursuite. Les policiers le poursuivent et finissent par le rejoindre.

Bon an, mal an, ils parviennent à l'immobiliser malgré sa violente résistance. Mais Dominique Albert n'est pas décidé à se laisser faire. Même menotté, il continue à se démener et il faudra qu'un autre officier, arrivé en renfort, le menace avec son Taser pour qu'il se calme. Une précaution comme une autre, sachant que Dominique Albert portait sur lui deux autres crans d'arrêt.

NOTRE FAIT DIVERS D'HIER >> Son bébé ne porte pas son nom, il tue son ex et la belle-mère

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Il sauve la vie d'un homme sur le point de se suicider

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter