Le fait divers du jour - Défigurée après un traitement sur ses sourcils

Le fait divers du jour - Défigurée après un traitement sur ses sourcils
International

ANGLETERRE - Une jeune fille résidant à High Wycombe, en Angleterre, s'est offert un traitement, nommé HD Treatment, pour se teindre et se faire épiler les sourcils pour la somme de 52 euros. Mais quelques heures après, elle découvrait son visage défiguré, à cause d’une allergie sévère.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Elle a décidé de porter plainte contre la marque du produit. Au début du mois, Polly Smith, une Anglaise de 19 ans, se rend dans un salon de beauté de High Wycombe afin de se faire appliquer le traitement HD sur ses sourcils. Après une coloration et une épilation avec ce produit censé fortifier ses poils, la jeune femme constate que sa peau rougit et s’étire. Pensant à une réaction classique après épilation, Polly rentre chez elle. Mais, quelques heures après les soins, ses yeux commencent à piquer et sont devenus rouges.

Lorsqu'elle se réveille le lendemain matin, l’étudiante peine à ouvrir les yeux, l’un d’eux étant complètement fermé à cause d’un énorme gonflement de son visage. "Sur mes sourcils, des croûtes jaunâtres s’étaient formées pendant la nuit, c’était horrible", raconte Polly au Daily Mail . Elle se rend immédiatement aux urgences, où le médecin constate une réaction allergique sévère aux produits qui lui ont coûté 52 euros. Elle repartira avec un traitement de 15 comprimés par jour, un mélange d'antibiotiques, de stéroïdes et d’antihistaminiques.

Ses sourcils tombent tout seuls

De retour au salon de beauté pour dénoncer le traitement aux esthéticiennes, elle se fera rembourser l’intégralité de la somme payée, ainsi qu’un supplément de 28 euros pour ses médicaments. "Nous n’avons jamais eu un tel cas. Pourtant un test avait été fait deux jours avant pour que nous soyons sûres qu’elle supporterait le traitement et rien ne s’était passé", indiquent les assistantes du salon.

"C’était vraiment très douloureux, comme si on m’avait violemment frappée au visage. Je voulais avoir de beaux sourcils mais je risque d’être marquée à vie. Je suis une artiste et ces cicatrices risquent de me faire rater toutes mes auditions", a confié Polly Smith. Après trois semaines de traitement, la catastrophe ne s’arrête pas là. Ses sourcils sont en train de tomber tout seuls…

LE FAIT DIVERS D'HIER >> En Chine, un mannequin colombien interpellé avec de la cocaïne risque la peine de mort

ENVIE D’ONDES POSITIVES ? >> (VIDÉO) Atteint de paralysie cérébrale à 8 ans, il accomplit son triathlon

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent