Le fait divers du jour : elle découvre un cadavre pendant la chasse aux œufs de Pâques

Le fait divers du jour : elle découvre un cadavre pendant la chasse aux œufs de Pâques

International
DirectLCI
ETATS UNIS – Une macabre découverte a interrompu la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques d'une famille américaine dans le Tennessee, d'après CNN. Sous la terrasse de leur maison gisait en effet... un cadavre.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

La joyeuse chasse aux œufs de Pâques a viré à l'horreur. Il n'y avait pas que de bons œufs en chocolats dissimulés dans le jardin de cette jolie maison de Knoxville, dans le Tennessee, rapporte la chaîne de télévision américaine CNN . Car sous la terrasse se cachait aussi un cadavre.

Les faits se sont déroulés mercredi soir. Tara, une mère de famille, organise avec son jeune fils de quatre ans la traditionnelle chasse aux œufs en chocolat dans son jardin. Depuis quelques jours, une odeur nauséabonde flotte dans l'air, mais Tara n'a jamais su d'où elle provenait. Pas plus que son jardinier, à qui elle avait demandé d'enquêter sur cette émanation suspecte, en vain, note CNN. Mais ce jour-là, l'odeur devient insupportable. Au point que pendant que son fils s'amuse à explorer le jardin en quête des œufs qu'elle a malicieusement dissimulés, la mère de famille part de son côté sur la piste de l'odeur infecte, bien déterminée à en connaître l'origine.

Mystère autour des circonstances du drame

Quel n'est pas son effroi de découvrir alors, sous sa grande terrasse, un cadavre. Voulant épargner à son enfant ce terrifiant spectacle, elle alerte immédiatement les secours, leur demandant d'intervenir en toute discrétion. "Ils étaient très respectueux, ils marchaient sans précipitation, raconte-t-elle dans le Daily Mail . Mon fils n'a aucune idée de ce qu'il s'est passé."

Les enquêteurs cherchent désormais à connaître l’identité de la victime et les circonstances de sa mort. Peu d'éléments sont avérés : il s'agit d'un homme d'âge moyen, brun. Pour le reste, le mystère reste entier. La victime ne portait pas sur elle de pièce d'identité et ne correspond à aucun signalement de disparition dans la région. Son état de décomposition avancé n'ayant pas permis de relever ses empreintes, il faudra à la police plusieurs jours afin mettre un nom sur ce corps.

Les premiers résultats de l'autopsie -en attente de confirmation - font état d'une mort naturelle, liée à "une maladie", rapportent les médias américains. Il pourrait ainsi s'agir d'un sans-domicile fixe ayant trouvé refuge sous la terrasse, où il serait décédé des suites d'une maladie. Une triste hypothèse qui a de quoi glacer le sang de cette famille, qui vivait paisiblement à quelques mètres de là en ignorant tout de la situation. Selon la police, le cadavre gisait là depuis au moins deux semaines.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter