Le fait divers du jour : Elle fait tuer son mari handicapé... et couche avec les deux assassins

Le fait divers du jour : Elle fait tuer son mari handicapé... et couche avec les deux assassins

POLOGNE - Une femme a été condamnée à 25 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de son mari handicapé. Juste après ce crime, celle-ci n'avait pas hésité à s'offrir une partie de jambes en l'air avec les deux assassins.

C'est un procès particulièrement sordide qui s'est tenu dans la ville d'Olsztyn, dans le nord de la Pologne. Une jeune femme a été condamnée à 25 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de son mari. L'accusée a en outre poussé le vice jusqu'à coucher avec les deux assassins une fois leur crime accompli.

Mère de cinq enfants nés d'unions précédentes, Joanna rencontre Piotr Grabowski il y a quelques années et ne tarde pas à devenir son épouse. L'homme, qui se déplace en fauteuil roulant, est décrit comme attentionné avec ses beaux-enfants et actif dans la vie caritative de la cité polonaise.

Récompense sexuelle

Selon les informations relayées par la presse britannique , l'histoire d'amour vire à l'orage lorsque Piotr refuse à Joanna une drôle de requête : ramener à la maison un certain Jacek Pawlak, 41 ans, qui n'est autre que l'amant de celle-ci. Face à ce refus, la jeune femme décide d'employer les grands moyens et de faire disparaître son époux.

Le sale boulot est confié à Jacek Pawlak, épaulé par un autre homme, Lukasz Kaminski. Alors que Piotr Grabowski se trouve dans un parc de la ville, les deux complices se ruent sur lui et l'étranglent avec une ceinture, abandonnant le corps sur place. Et comme si leur forfait n'était pas assez odieux, ils filent retrouver la commanditaire chez elle... pour un plan à trois en forme de récompense sexuelle pour l'accomplissement de leur basse besogne.

Les trois diaboliques seront toutefois rapidement interpellés. Peu convaincus par la sincérité de Joanna Grabowski quand ils sont venus lui "apprendre" la mort de son mari, les enquêteurs ont mis son téléphone sur écoute. Les conversations qu'elle a eues par la suite avec les deux assassins n'ont alors plus laissé de place au doute. Désormais, la jeune femme dort en prison. Le sort de ses deux complices n'a, lui, pas encore été tranché. Quant aux cinq enfants, ils ont été pris en charge par les services sociaux de la ville. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire mise en place dès samedi

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Lire et commenter