Le fait divers du jour : elle préfère s'offrir une nouvelle paire de seins plutôt que de nourrir ses enfants

Le fait divers du jour : elle préfère s'offrir une nouvelle paire de seins plutôt que de nourrir ses enfants

ROYAUME-UNI – Une mère de famille britannique de quatre enfants n'a aucune gêne à clamer dans les médias avoir préféré s'offrir l'augmentation mammaire de ses rêves plutôt que de nourrir ses enfants. Manque de chance, l'opération chirurgicale s'est mal passée.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Une mère de famille est mise à l'indexe dans les médias britanniques. Elle a préféré mettre de l'argent de côté pour s'offrir une nouvelle poitrine plutôt que de nourrir ses quatre enfants.

Naica Gibson, 31 ans et au chômage, rêvait depuis longtemps d'une augmentation mammaire. Pour cela, cette mère de famille originaire de Tottenham a économisé pendant deux ans. Tous les mois, elle a mis de côté près de 560 euros, soit un tiers de ses allocations. Une somme conséquente qui l'a contrainte à faire de nombreux sacrifices. Ses enfants en ont été les premières victimes.

"Moi aussi j'ai sauté des repas"

Plus aucun achat de vêtement, pas un centime pour les sorties scolaires ou les loisirs. Elle en arrive même à faire des coupes franches dans le budget consacré à l'alimentation. La jeune femme dit avoir été obligée d'emmener ses enfants chez sa propre mère pour qu'ils puissent dîner, n'ayant plus suffisamment d'argent en fin de mois. "Moi aussi j'ai sauté des repas", précise-t-elle au Daily Mail .

En janvier dernier, elle réunit enfin la somme nécessaire : un peu moins de 6 000 euros pour une paire de nouveaux seins en Pologne, où l'opération coûte bien moins chère qu'au Royaume-Uni. Mais les suites de l'intervention tournent mal. De retour chez elle, sa poitrine est douloureuse. Nouveau voyage en Pologne et nouvelle opération.

"Je mérite le traitement dont j'ai besoin"

Si cette fois l'opération se passe bien, le résultat ne lui convient pas : elle dit être couverte de cicatrices disgracieuses et l'un de ses seins serait plus gros que l'autre. Naica Gibson a ainsi fait une demande auprès de la sécurité sociale pour bénéficier d'une nouvelle opération, cette fois intégralement prise en charge. "Je suis britannique et après tout ce stress, je mérite le traitement dont j'ai besoin", affirme-t-elle au Daily Mirror .

Sa demande n'a toujours pas été acceptée, les autorités sanitaires arguant que l'argent à disposition doit servir à sauver des vies. En attendant, Naica Gibson "n'arrête pas de penser à tous ces repas sautés pour rien".

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Elle ment sur son handicap pendant des années avant de faire tuer sa mère

ENVIE D'UNE BONNE NOUVELLE ? >> Une chatte reçoit la médaille d'honneur des chiens pour avoir sauvé un enfant

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 9000 patients hospitalisés, une première depuis le 17 septembre

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.