Le fait divers du jour : elle s'apprête à épouser le violeur de sa fille

Le fait divers du jour : elle s'apprête à épouser le violeur de sa fille

DirectLCI
BELGIQUE - Un militaire belge vient d'être condamné à cinq ans de prison, dont deux avec sursis, pour viol sur sa belle-fille. Pourtant, la compagne de cet homme de 43 ans, mère de la victime, a tout de même décidé de l'épouser.

Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Le couple a réussi à se reconstruire en dépit des actes sordides de l'homme. Une femme va épouser son compagnon, Alain, alors que ce dernier vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Huy (Est de la Belgique) à cinq ans de prison, dont la moitié avec sursis, pour viol sur sa belle-fille. Ce militaire de 43 ans a abusé de la fille de celle qu'il s'apprête à épouser entre ses 10 et ses 16 ans, mais ce geste n'a semble-t-il pas freiné l'envie de mariage de sa compagne.

"Je manquais d'affection"

"Au moment où j’ai eu des relations avec Julie, je manquais d’affection et je l’ai trouvé là où je pouvais, s'est défendu Alain au tribunal, selon des propos rapportés par le quotidien local belge La Meuse dans son édition de samedi. Je sais que je n’aurais pas dû, mais j’étais mal. Après ça, j’ai entamé un suivi médical et ma compagne et moi avons pu régler nos soucis".

L'union devait avoir lieu en juin prochain mais le placement en détention du militaire résidant à Engis retarde quelque peu les plans des futurs mariés, qui semblent cependant prêts à attendre. L'amour, envers et contre tout.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter