Le fait divers du jour : elle se croit morte pendant trois ans

International
DirectLCI
INSOLITE - Aux Etats-Unis, une adolescente a souffert d'un syndrome extrêmement rare : le syndrome de Cotard, qui lui a donné l'impression, pendant plusieurs années, d'être morte. Rescapée, elle raconte son expérience.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour... 

À 17 ans, Haley Smith peut se vanter d'avoir vu la mort de près… Et d'en être revenue. Cette adolescente de l'Alabama a vécu une expérience qui l'a transformée en zombie pendant quelques années. Tout a commencé au moment du divorce de ses parents. En plein cours, la jeune fille sent alors "des sensations bizarres". Mais l'infirmière de l'établissement ne trouve rien d'anormal et la renvoie chez elle.

Haley est pourtant en train de vivre les premiers signes d'un syndrome rare : le syndrome de Cotard . Ceux qui en souffrent sont victimes de bouffées délirantes, pendant lesquelles ils ont l'impression qu'une partie de leur corps a disparu ou qu'ils sont tout simplement morts. "En rentrant chez moi, je me suis dit que j'allais visiter le cimetière, pour me rapprocher d'autres personnes mortes elles aussi", raconte-t-elle . Elle rentre chez elle pour dormir et la sensation disparaît.

"Voir des zombies me détendait"

Mais elle réapparaîtra au bout de quelques jours, dans une boutique de vêtements. "Tout mon corps s'est engourdi. J'ai laissé tomber toutes les robes que je tenais et je suis sortie de la boutique. J'avais l'impression de devenir folle", se souvient-elle. Le syndrome de Cotard a été découvert par un Français, en 1880, mais il est très rare. La maladie peut mener à la mort, car certains patients pensent qu'ils n'ont plus besoin de se nourrir.

Morte, Haley va réellement penser qu'elle l'est pendant trois ans. Elle ne va plus à l'école, dort pendant la journée et se réveille la nuit. "Je fantasmais sur le fait de faire des pique-niques dans des cimetières et je passais beaucoup de temps à regarder des films d'horreur. Voir des zombies me détendait, comme si j'étais avec ma famille", explique-t-elle.

Une thérapie grâce à Disney

Un jour, pourtant, elle trouve le courage d'en parler à un ami, qui la soutient pour trouver la force d'aborder le sujet avec son père. Elle mettra deux ans à se résoudre à consulter un professionnel qui diagnostiquera immédiatement le syndrome de Cotard. Avec l'aide de son thérapeute, la jeune fille guérit progressivement. "J'étais tellement heureuse de voir que je n'étais pas la seule", se félicite-t-elle.

Elle trouve même un moyen original pour s'en sortir : les films de Disney. Elle commence à les visionner tous. "J'ai dit à mon petit ami, je ne peux pas être morte, puisque ces films me font tellement de bien" raconte-t-elle. Aujourd'hui, la jeune femme projette de se marier avec son petit ami, Jeremy, et même de trouver un travail. Mais pas n'importe où : à Disney World. Histoire de se sentir vivante encore plus longtemps...

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Elle se venge de son mari infidèle en vendant sa Porsche

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter