Le fait divers du jour : en plein procès, il frappe le meurtrier de sa fille de 3 ans (vidéo)

Le fait divers du jour : en plein procès, il frappe le meurtrier de sa fille de 3 ans (vidéo)

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Un père de famille a agressé le meurtrier de sa fille en plein tribunal. L’homme, qui n’est autre que le compagnon de son ex-femme, a battu la petite Jamila à mort en septembre 2014. Ce dernier a été condamné à 15 ans de prison pour homicide.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Malgré son geste, il n’a pas été sanctionné. Vendredi, alors que Dwayne Smith assistait au procès du conjoint de son ex-femme, responsable de la mort de sa fille l'année dernière, il n’a pu retenir sa colère, relate le Daily Mail . En pleine audience au tribunal de Détroit dans le Michigan (États-Unis), le père de famille s’est ainsi jeté sur Clifford Thomas, 34 ans, lui assénant un violent coup de poing à la tête. Rapidement maîtrisé par les agents de police présents dans la salle d’audience, il a été chassé de la salle, sans pouvoir regagner le procès.

Plusieurs signes d’abus physique

Le meurtrier de la petite Jamila Smith, 3 ans, battue à mort en septembre 2014, a été reconnu coupable de meurtre ainsi que sa compagne Jasmine Gordon, la mère de la fillette. Ils avaient emmené l’enfant inerte à l’hôpital le 18 septembre, prétextant qu’elle avait cessé de respirer après s’être cogné la tête, seule, en tombant. Après autopsie, les experts judiciaires avaient conclu à un meurtre, Jamila présentant plusieurs ecchymoses sur sa tête, sa poitrine, ainsi que d'autres signes de maltraitances.

Cliffort Thomas gardait la fillette et son frère le soir du drame, pendant que la mère se trouvait au travail. Elle a cependant été condamnée elle aussi pour meurtre, au cours d’un procès distinct. L’homme a été condamné à 15 ans de prison pour homicide involontaire ainsi qu'"entre 14 et 25 ans" pour abus commis sur un enfant. La mère a été condamnée à "entre 6 et 15 ans de prison" pour homicide involontaire et entre "un et deux ans" pour avoir résisté et tenté de nuire à une enquête policière. Le juge a décidé de ne pas infliger de sanction à Dwayne Smith pour avoir frappé le meurtrier de sa fille. 

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Elle finit en prison pour avoir trop crié pendant l'amour

ENVIE D'ONDES POSITIVES >> Il sauve une fillette suspendue à la fenêtre d'un immeuble

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter