Le fait divers du jour : faute de siège auto, il tue ses enfants

Le fait divers du jour : faute de siège auto, il tue ses enfants

International
DirectLCI
ETATS-UNIS – Un homme soupçonné d'avoir tué toute sa famille à New York a été arrêté au Texas. Il a expliqué s'être débarrassé de ses filles car il n'avait pas de sièges bébé pour les transporter.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Lorsque les policiers lui ont demandé pourquoi il avait tué ses enfants, le père a simplement répondu : "J'ai voulu les emmener avec moi, mais je n'avais pas de siège auto". C'est l'histoire invraisemblable relatée dans la presse américaine : Miguel Mejia Ramos, 28 ans, est accusé d'avoir poignardé à mort sa femme et ses deux petites filles.

Cet homme d'origine jamaïcaine, qui vivait avec sa famille dans la banlieue new-yorkaise du Queens, a été arrêté la semaine dernière au Texas. Durant sa garde à vue, il a d'abord essayé d'incriminer sa femme. Elle aurait tué ses enfants et il l'aurait donc tué à son tour. Une version qui n'a pas convaincu les policiers.

Quatre couteaux

Miguel Mejia Ramos a alors changé de version : samedi soir, après quelques bières, il est rentré chez lui. Sa femme et ses enfants dormaient. Il a alors fouillé dans le téléphone et le compte Facebook de son épouse, où il a découvert des photos d'elle avec un autre homme. Fou de jalousie, il l'a poignardée avant de se rendre dans la chambre de ses enfants, âgés de un et deux ans. Après les avoir embrassés, il leur a asséné plusieurs coups de couteaux. Faute de siège bébé dans sa voiture, il ne pouvait les emmener avec lui, a-t-il assuré.

Le suspect a été retrouvé grâce à la géolocalisation de son téléphone portable. Il était en fuite, direction le Mexique. "J'ai déjà vu des scènes de crime dans ma vie, mais d'une telle violence, avec de si jeunes victimes, jamais", a commenté le procureur. Le père aurait utilisé plus de quatre couteaux. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter