Le fait divers du jour : il empoisonne son chien avec de la méthamphétamine

Le fait divers du jour : il empoisonne son chien avec de la méthamphétamine

International
DirectLCI
CRUAUTÉ ANIMALE - Le propriétaire d'un chien a été inculpé jeudi 27 août pour avoir empoisonné son chien. Détenteur de méthamphétamine, son chien était à deux doigts d'y passer après en avoir consommée.

C'est dans un état assez second que Marty Allen Rogers, citoyen de l'Etat de Géorgie aux Etats-Unis, a amené son chien "Little Guy" à l'hôpital vétérinaire de Hoschton, le lundi 17 août. Le chien était tombé malade et semblait particulièrement anxieux.

Les vétérinaires qui ont examiné l'animal n'allaient pas dire le contraire. Kevin Chapman, membre de l'équipe soignante confirmera l'état du canidé auprès des forces de l'ordre du comté de Jackson, comme le rapporte The Smoking Gun : "Il était extrêmement nerveux et n'arrêtait pas de haleter et de s'énerver dans les couloirs de la clinique."

Un très fort empoisonnement à la meth'

Intrigué par le comportement de "Little Guy", le médecin se décide alors à lui faire subir un test. Le résultat le laisse pantois : le chien présente une grosse dose de méthamphétamine dans son système digestif. Mais la difficulté ne s'arrête pas là : comment faire savoir ça au propriétaire du chien, lourdement soupçonné par l'équipe médicale d'être responsable de cette ingestion, sans qu'il ne prenne la fuite ?

Le patron des autorités du comté Rich Lott, rapporte le Washington Times , a dû patienter jusqu'au jeudi 27 août avant de se voir délivrer un mandat pour perquisitionner le domicile de Marty Allen Rogers. Après des jours de travail avec la cellule du contrôle des animaux de la région, un dossier a enfin pu être constitué pour cruauté envers les animaux.

Dans son appartement, de la méth... et une moto

Mandat en main, les autorités sont allées à l'appartement du propriétaire. Et elles n'ont pas été déçues : elles y ont ainsi trouvé le même type de méthamphétamine que celle retrouvée à l'intérieur du chien ainsi... qu'une moto, probablement volée dans un état voisin. Alors qu'il allait être inculpé pour cruauté envers les animaux, le propriétaire indigne le sera pour possession méthamphétamine et pour recel, indique The Athens Banner-Herald .

Fort heureusement, l'histoire finit bien. "Little Guy" est de nouveau en forme. Et peux s'estimer heureux. Il n'est pas rare, comme le souligne le Washington Times, de voir des chiens policiers mourir d'overdose en ingérant des drogues en tout genre au moment d'une fouille policière.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Il braque une banque pour payer le traitement de sa fille

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Il remercie Obama pour lui avoir sauvé la vie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter