Le fait divers du jour : il est soupçonné d'avoir violé et filmé des femmes dans sa cave

International
DirectLCI
SUISSE - Un ingénieur de 60 ans est soupçonné d'avoir torturé, violé et filmé des femmes dans sa cave. Il a été placé en détention provisoire et une enquête pénale à été ouverte contre lui.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

C'est un dégât des eaux qui a permis de découvrir l'horreur. Un sexagénaire du canton d'Argovie, au nord de la Suisse, est au coeur d'une enquête pénale car il est soupçonné d'avoir fait subir des violences sexuelles à des femmes qu'il enfermait dans une cave, rapporte le journal suisse-allemand  Blick .

La découverte remonte au mois de mars mais elle n'a été révélée que vendredi par la presse avant d'être confirmée par les autorités suisses. A l'époque les pompiers qui avaient été appelés pour une simple fuite d'eau se propageant au sous-sol sont tombés sur 650 plants de cannabis.

Ingénieur divorcé et père de famille

La police a alors perquisitionné les lieux et a trouvé un lit, une caméra et une télévision ainsi que de nombreuses vidéos et des médicaments. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme -un ingénieur divorcé et père de famille-  enfermait ses victimes dans cette cave, leur faisait subir des violences sexuelles et les filmait.

A la suite de cette perquisition, certaines victimes ont pu être identifiées et localisées. Le suspect est arrivé immédiatement sur les lieux et a été interpellé à ce moment-là. Il est depuis en détention provisoire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter