Le fait divers du jour : il étouffe sa femme avec un oreiller car elle parle trop

Le fait divers du jour : il étouffe sa femme avec un oreiller car elle parle trop

International
DirectLCI
ÉTATS-UNIS - Excédé par le flot ininterrompu des paroles de sa compagne durant une dispute, Jonathan Edelen a été pris d'un coup de folie meurtrière et a fini par la tuer en l'étouffant à l'aide d'un oreiller.

 Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Les histoires d'amour finissent mal, en général. Et une fois encore, l'adage de cette célèbre chanson ne sera pas contredit par cette triste affaire, révélée par CBS . Mercredi dernier, la police de Dallas a été appelée par un homme qui déclarait avoir tué sa femme deux jours auparavant. Arrivées sur place, les forces de l'ordre ont effectivement constaté la présence du cadavre d'une femme de 28 ans. Présent dans l'appartement au moment de l'arrivée des policiers, Jonathan Edelen, 34 ans, leur a déclaré ceci : "Mettez-moi les menottes et emmenez-moi en prison. Je viens de tuer ma femme".

La dispute dégénère

Ce dernier a expliqué que sa femme, prénommée Ceaira, l'avait appelé au travail pour lui demander de rentrer à leur domicile. De là, le couple s'est d'abord rendu dans un magasin pour acheter de la marijuana avant de rentrer chez eux, explique le rapport de la police. C'est là qu'une dispute a éclaté et que les choses ont complètement dégénéré. 

Lors de ce vif échange, Jonathan Edelen a perdu les pédales devant le flot continu des paroles de sa compagne. Il a d'abord détruit la télévision, en la jetant sur le sol avant d'essayer de la faire taire en lui mettant la main sur la bouche, ce qui a eu pour effet de faire tomber la victime sur le patio... mais pas de la calmer. La bagarre a donc continué dans leur chambre et Jonathan Edelen a fini par jeter sa femme sur le lit. Là, il lui a posé un oreiller sur la tête et a appuyé jusqu'à ce qu'elle ne respire plus. Pris de remords, il a appelé la police deux jours après les faits et a immédiatement été placé en détention, avec une caution fixée à un million de dollars.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Un père poursuivi pour avoir harcelé le meurtrier de sa fille de 14 ans

ENVIE D'UNE BELLE HISTOIRE ? >>  À 16 ans, elle épouse son petit ami mourant

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter