Le fait divers du jour – Il maquille sa voiture en ambulance pour passer à travers les bouchons

Le fait divers du jour – Il maquille sa voiture en ambulance pour passer à travers les bouchons

ROYAUME-UNI – En Angleterre, un habitant a peint sa voiture aux couleurs d'une ambulance, pour pouvoir passer plus facilement dans les bouchons. Mais le stratagème n'a marché qu'un temps.

Le stratagème est ingénieux. Sauf quand on se fait attraper. Un conducteur du nord de l'Angleterre a eu l'idée maligne de peindre sa voiture aux couleurs d'une ambulance, de l'équiper des gyrophares bleus et d'une sirène. Comme une vraie. Pourquoi ? Tout simplement pour pouvoir tranquillement griller les files d'attentes quand les bouchons s'accumulaient. Sauf qu'il a fini par se faire prendre : il vient d'être condamné à une amende de 1000 livres, et au retrait de neuf points sur son permis de conduire pour conduite imprudente, rapporte le site metro.co.

Le système était pourtant diablement efficace. Une vidéo de CCTV datant de 2015 montre le véhicule avancer, et mettre en route sa sirène et ses feux clignotants. Il avance donc alors que tout le monde est arrêté au sortir d'un péage. On voit les conducteurs sortir de la route, lui faire de la place, pensant probablement que l'ambulance qui arrive derrière répond à un appel du 999, le numéro d'urgence.


La police du coin a commencé à avoir des soupçons après que le personnel du tunnel a vu passer le véhicule dans la circulation aux heures de pointe à toute vitesse. Les agents ont posé des questions au service d'ambulance du Nord-Est… qui a indiqué n'avoir aucun véhicule dans le secteur à ce moment-là. Une enquête a été lancée et le conducteur a fini par être identifié : Shaun Scandle, de Priestpopple, Hexham.

Les policiers ont trouvé sa Renault Megane blanche, qui avait été couverte d'une sorte de tissu aux couleurs des ambulances du pays. Ils ont aussi découvert que Shaun Scandle était à la tête d'une entreprise appelée Hadrian services médicaux, dispensant les premiers soins lors d'événements dans le Nord-Est du pays. Sa voiture lui servait aussi pour ces occasions.

Le sergent Alan Keeleyside, du département des opérations de police, a déclaré devant le tribunal : "Cette histoire peut sembler curieuse ou anecdotique. Mais en réalité, M. Scandle mettait des vies en danger par son comportement sur la route. Ceux qui travaillent dans les services d'urgence reçoivent une formation spécialisée pour conduire nos véhicules d'intervention, et le public ne doit pas prendre cette responsabilité."

LE FAIT DIVERS D'HIER >> E lle fait ses courses à Ikea les fesses à l'air

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Un raton laveur à la dérive secouru miraculeusement par l’équipage d’un bateau

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Montebourg prêt à offrir sa "candidature à un projet commun et à un candidat commun"

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.