Le fait divers du jour - Il poste sur Facebook une photo de lui en train d'étrangler une mouette

International
ANGLETERRE - Un homme de 32 ans devrait être jugé prochainement pour avoir publié des photos de lui sur Facebook. On l'y voit en train d’étrangler une mouette, un geste applaudi par plusieurs de ses amis. Il risque six mois de prison.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Pour sa défense, il a déclaré être "un amoureux des animaux", mais le mal était déjà fait. James Arkle, pêcheur de 32 ans, fait l’objet d’une enquête de la police anglaise après que des photos de lui ont été publiées par ses soins sur son profil Facebook. Sur les images, ce père d’un enfant pose avec des gants bleus et une mouette dans les mains, qu'il est clairement en train d’étrangler. Sur la deuxième image, l’animal est visiblement en détresse et pour accompagner ses clichés, James commente : "c’est qui le pu**** de boss ce soir petite mouette ?"

Plusieurs versions pour expliquer ces photos

L'homme avait d'abord expliqué au Mirror qu'il avait agi ainsi car les mouettes l'empêchaient de dormir. Il a ensuite donné une autre version à la police, indiquant qu'il jouait avec les mouettes qui venaient sur son bateau. Il a également recontacté le Mirror pour donner encore une autre explication : "Je n'ai eu aucune cruauté envers cet animal. La mouette était coincée sur le bateau. J'ai du l'attraper afin de la remettre en haut pour qu'elle reparte." Une version que la police a du mal à croire.

James Arkle, bien qu'il fasse l'objet d'une enquête pour cruauté envers des animaux, n'a pas encore été arrêté. Il risque jusqu'à 5000 livres d'amende et/ou six mois de prison. Facebook aura tout de même mis huit jours avant de supprimer ses photos qui avaient été vivement signalées par les internautes, malgré le soutien des amis de cet homme, qui aura récolté une centaine de "j'aime". Une pétition a par ailleurs été ouverte "afin que justice soit faite pour cruauté envers des animaux". Elle a récolté plus de 6000 signatures. 

LE FAIT DIVERS D'HIER >>  Une maman menacée d'être blacklistée pour avoir laissé son fils déféquer dans l’avion

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >>  Il plante 160 hectares de tournesols en hommage à sa femme décédée (vidéo)
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter