Le fait divers du jour : il se prend en photo avec une arme et se tue par accident

Le fait divers du jour : il se prend en photo avec une arme et se tue par accident

ÉTATS-UNIS - Un homme de 43 ans s'amusant à prendre des selfies accompagné de sa compagne avec une arme s'est tiré dans la tête. Il pensait que l'arme était vide.

Un petit ie entre amoureux, quoi de mieux pour célébrer l'amour avec sa chère et tendre ?  L'usage est courant, comme en témoignent nombre de ces autoportraits publiés sur Facebook ou Twitter, avec ou sans amoureux, d'ailleurs.

Une dernière balle, issue fatale

Mais la régularité ne signifie pas l'absence de danger. Si vous prenez le volant avec 4g d'alcool par litre de sang, ce n'est pas parce que vous l'avez déjà fait que ça rend cette pratique moins dangereuse, n'est-ce pas ? Aussi convient-il, quand on est tenté de s'adonner au ie à main armée, de bien vérifier si le barillet de votre pistolet est vide.

Ce que, de façon dramatique, un habitant de l'Etat de Washington a fini par oublier de faire, dimanche 28 février, alors qu'il enchaînait les clichés romantiques avec sa moitié, dans cet Etat du nord-ouest des Etats-Unis. Arme à la main, le malheureux quadragénaire a appuyé sur la gâchette alors qu'il posait avec sa moitié. Dans le chargeur, une dernière balle. Le canon dirigé vers sa tête, l'issue lui a été fatale, rapporte le Skagit Valley Herald .

La police privilégie l'accident

L'accident est couronné d'une ironie particulièrement insupportable pour les proches de la victime. En effet, sa compagne a expliqué à la police que la vigilance avait pourtant été de mise tout au long de la journée.

Nombreux clichés à l'appui, cette dernière raconte que plusieurs photos avaient été prises, l'homme prenant bien soin de décharger l'arme lors de la mise en scène... sans oublier de la recharger après. Un seul oubli qui lui fut fatal, la police soutenant la thèse de l'accident.

 
LE FAIT DIVERS D'HIER >> Bénévole, elle volait les dons destinés à une enfant brûlée et orpheline
 
ENVIE D'UNE BONNE NOUVELLE ? >> Elle adopte les 250 chiens du refuge pour les sauver de la maltraitance

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique dominant en France "entre fin février et mi-mars", selon l'Inserm

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter