Le fait divers du jour : il se réveille chez le dentiste sans ses dents et dans un bain de sang

Le fait divers du jour : il se réveille chez le dentiste sans ses dents et dans un bain de sang
International

CARNAGE - Alors qu'il devait se faire retirer quatre dents de sagesse, un patient américain s'est réveillé de son anesthésie sans la moindre dent, en sang et sans vêtement. Une expérience traumatisante qu'il assure n'avoir jamais demandé.

Ce devait être un rendez-vous comme un autre, enfin presque. Indisposé par quatre dents de sagesse, Donny Grigsby, 36 ans, avait convenu de se les faire enlever au cabinet dentaire White Rival, sis à Columbus, ville moyenne de l'Etat de l'Indiana. Mais ce qui n'était qu'une opération par laquelle passent bon nombre de trentenaires a rapidement viré au cauchemar.

Le cabinet plaide la précaution

Installé sur son fauteuil, Donny est alors plongé médicalement dans le coma. Première étrangeté : là où, si l'on en croit les informations du centre hospitalier Saint-Joseph de Paris, une anesthésie est plus souvent recommandée. Lourdement endormi, Grigsby se réveille quelques heures plus tard, en sang et... sans dents . Ce qui n'avait rien de prévu.

Sa femme Amanda, qui venait aux nouvelles, le découvre peu de temps après, "allongé et en pleurs", raconte-t-elle à la chaîne WRTV , qui rapporte l'histoire. Se tournant vers le dentiste qui a procédé à l'opération pour exiger des explications, elle s'entend dire qu'ils ont agi avec ce zèle après avoir repéré une abcès dentaire dont ils craignaient qu'il n'étende une infection à toute la bouche du patient.

"J'ai tellement honte..."

Mais les explications du cabinet ne convainquent personne. Pas plus Amanda que Donny, traumatisé par l'incident : "J'ai tellement honte parce que je n'ai plus de dents, que je me suis réveillé sans vêtement. J'ai peur, je voudrais juste retrouver mes dents et continuer comme avant."

En face, le cabinet montre un certain étonnement, arguant que chaque patient est mis au courant de l'opération qui s'apprête à être pratiquée sur lui. Pas de quoi atténuer la colère du couple, qui s'apprête à déposer une plainte pour mauvais traitements. Depuis, le cabinet s'est réfugié derrière le secret médical, qui ne peut être rompu qu'avec l'autorisation de Donny Grigsby. Ce qu'il n'aurait pas voulu faire pour l'instant.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Une maîtresse violente reçoit une correction de la part d'une grand-mère

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Sans jambe après son accident, elle parvient à devenir médecin

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent