Le fait divers du jour : il tue le bébé de celle qui lui a sauvé la vie

Le fait divers du jour : il tue le bébé de celle qui lui a sauvé la vie

AUSTRALIE – Elle l'avait empêché de mettre fin à ses jours et avait pris soin de lui durant son adolescence. Cela n'a pas empêché cet Australien de 21 ans de tuer le bébé âgé de seulement dix mois de son ancienne amie.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

C'est un coup terrible du destin. Elle l'avait empêché de se suicider. Il l'a remerciée en tuant son bébé. Harley Hicks, un Australien âgé de 21 ans, a été condamné à la prison à vie pour avoir battu à mort l'enfant de son ancienne amie, Casey Veal, qui l'avait aidé à reprendre pied durant son enfance, relate le Daily Mirror .

"Il voulait se tuer"

L'histoire commence alors qu'ils sont adolescents à Bendigo, dans le sud-est de l’Australie. Casey Veal et Harley Hicks fréquente le même établissement scolaire. "Mes amis et moi, on l'a vu dans la cour de récréation, il avait l'air tellement seul, se souvient Casey. Il nous a raconté que ses camarades de classe se moquaient sans cesse de lui." La petite bande décide alors de s'occuper de ce garçon un peu plus jeune de quelques années. "Un jour, il nous a dit qu'il voulait se tuer, nous l'avons persuadé de ne rien faire de stupide", se rappelle la jeune femme. Ils déjeunent ensemble le midi, elle passe le voir régulièrement et prend de ses nouvelles.

Mais au bout de six mois, Harley disparaît et Casey n'entend plus parler de lui. "J'espérais qu'il était heureux, où qu'il soit", a expliqué la jeune femme accablée lors du procès. Mais en juin 2012, le jeune homme resurgit, pour son plus grand malheur. Le jeune homme fait irruption chez Casey alors qu'elle et Xavier, son autre fils désormais âgé de 5 ans, sont endormis. Il se rue dans la chambre du nourrisson et frappe le bébé endormi dans son berceau à plus d'une trentaine de reprises avec une barre métallique.

Il nie avoir tué le bébé

La jeune maman est réveillée à l'aube alors que Xavier lui signale que la porte d'entrée est ouverte. Casey appelle alors la police, s'imaginant être victime d'un cambriolage. Mais alors qu'elle s’approche de la chambre du bébé, elle comprend que quelque chose s'est passé. Le baby phone a été renversé, l'ours en peluche de son petit garçon se trouve au milieu de la pièce. "J'ai soulevé la couverture et j'ai été glacée d'effroi. Son visage était couvert de sang". Elle essaie de ranimer son petit garçon, sans succès.

Cette nuit-là, la police a établi que Harley a cambriolé plusieurs maisons dans le voisinage. Lors du procès, il a nié avoir tué le petit garçon. Mais le portefeuille du petit ami de Casey a été retrouvé chez lui. Ainsi que l'arme du crime, sur laquelle l'ADN du petit garçon a été retrouvée. "Quand j'ai réalisé qui était le monstre qui avait tué mon enfant, j'ai regretté de l'avoir pris sous mon aile durant toutes ces années."

A LIRE AUSSI >> Le fait divers d'hier

A LIRE AUSSI >> Tous les faits divers du jour

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.