Le fait divers du jour : il tue sa petite amie et appelle sa mère pour lui raconter

International
ETATS-UNIS - Un américain connu des services de police pour violences conjugales, a tué sa compagne après avoir découvert son infidélité. Peu après, il a appelé la mère de sa victime pour lui donné les détails de son geste.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Ils devaient dîner chez les parents de Melissa, mais la soirée ne s’est pas passée comme prévu. Depuis le début de la semaine au Texas (États-Unis), la police s’active sur tout le territoire pour retrouver Troy Clay, accusé d’avoir poignardé à mort sa compagne. Samedi, alors que Patricia Morden, la mère de Melissa, prépare le dîner avec son mari en attendant la venue de leur fille et de son petit ami, ils reçoivent un appel, Patricia décroche.

Au bout du fil Troy Clay, 42 ans, affirme avoir trouvé Melissa avec un autre homme, ce qui l’a poussé à agir. "Elle était au lit avec un autre, alors je l’ai fait." La mère répond alors : "Tu as fait quoi ?", et là, l’homme lui explique comment il a poignardé sa fille à mort. "C’était un cauchemar, il m’a ensuite raccroché au nez". Le couple prend rapidement sa voiture pour se rendre au domicile de leur fille de 36 ans. "Elle était là, mais pas Troy ni leur chien", détaille Patricia au Mirror.

Ils avaient grandi ensemble

L’homme, toujours en fuite, est connu des services de police pour violences conjugales sur ses dernières compagnes. L'une de ses victimes avait même obtenu une protection contre lui l’an dernier. Les parents de sa victime ne comprennent pas comment il a pu en arriver là. "Elle ne se sentait pas en danger avec lui, ils s’étaient installés ensemble récemment chez elle", après avoir grandi dans la même rue auparavant, et avoir renoué contact via Internet quelques mois plus tôt.

"Si nous avions su qu’il était capable de cela, nous serions intervenus tout de suite", a confié la mère à la police, avant de s’adresser au tueur de sa fille : "Vous m’avez pris mon bébé, ma meilleure amie. Donc s’il vous plaît, faites ce qui est bon et montrez-vous". De son côté, la police pense que l’homme a fui vers la Floride.

LE FAIT DIVERS D'HIER >>  Il fanfaronne avec des billets sur Facebook et se fait tuer par des cambrioleurs

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >>  L’agriculteur est en phase terminale de cancer, tout le village vient l'aider pour sa récolte

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter