Le fait divers du jour : il tue son bébé et le donne à son pitbull

Le fait divers du jour : il tue son bébé et le donne à son pitbull

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - La police suspecte un homme originaire d'Alabama d'avoir battu à mort sa petite fille de deux ans, avant de la donner à manger à son pitbull en 2006. Ce n'est qu'en 2011 que les services sociaux se sont rendu compte de la disparition de la fillette.

Il aura fallu huit ans avant que la police ne soit informée de sa disparition. Serenity Brown, 2 ans, aurait été battue à mort puis découpée par son père avant de servir de nourriture au pitbull de la maison en 2006. Le Daily Mail révèle que l'enquête n'a été ouverte qu'en 2011, après qu'une visite des services sociaux au domicile de la mère ne fasse état de l'absence de la fillette. Mais aucun des deux parents n'a été inculpé pour le moment.

Clamant d'abord que Serenity se trouvait chez sa grand-mère en Alabama, la mère, Paula Johnson, a finalement livré sa version des faits. Elle a alors fait aux policiers le récit de cette terrible nuit où sa fille a été tuée dans leur appartement de Brooklyn. La petite écoutait sa mère lui lire une histoire lorsque son mari en rage, Edward Brown, a attrapé l'enfant pour la jeter sur le canapé. Il aura suffi d'un seul coup porté à la poitrine pour que celle-ci perde connaissance. Le père l'aurait ensuite noyée dans le lavabo de la salle de bain.

La mère continuait de toucher les allocations

Ordonnant à sa femme de rester dans la chambre tout en augmentant le volume de la radio, il s'est alors attelé à une atroce besogne : découper le corps sans vie de sa propre fille et le donner à manger au pitbull. Un appel anonyme à la police en mars dernier a révélé que les deux parents, - qui se sont séparés peu après les faits - auraient plus tard tué le chien pour effacer toutes preuves.

Sans une enquête de routine des services sociaux, l'affaire n'aurait peut-être jamais été découverte. Alertés sur le fait que Paula Johnson gardait son fils à la maison, l'empêchant d'aller à l'école, les enquêteurs n'ont pu que constater l'absence de la fillette en se rendant sur place. Elle continuait pourtant de toucher des allocations pour Serenity. Selon la mère, Edward Brown aurait battu sa fille parce qu'elle riait trop fort...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter