Le fait divers du jour : il tue trois personnes en s’inspirant du film d'horreur "La Purge"

International
ÉTATS-UNIS - Un jeune homme de 19 ans originaire d’Indianapolis est accusé d’avoir tué trois personnes en s’inspirant du film "La Purge", dans lequel tous les crimes sont légaux une nuit par an. Il est jugé en tout pour 17 chefs d’accusation, dont des vols.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

La réalité pourrait avoir dépassé la fiction. Jonathan Cruz, 19 ans, est actuellement jugé au tribunal d’Indianapolis, dans l’Etat américain de l’Indiana, pour 17 chefs d’accusation dont des meurtres et vols avec violences. Selon les documents judiciaires révélés par la presse locale, l’homme se serait livré à des meurtres sordides, inspirés du film d'horreur La Purge (American Nightmare).

Selon le procureur du comté de Marion, Terry Curry, Jonathan Cruz se serait livré à une "purge de quatre jours" dans la capitale de l'Indiana entre les 12 et 15 mai. Ses victimes présumées "semblent avoir été choisies 100% au hasard," a déclaré le procureur lors d'une conférence de presse mercredi.

Un témoin a bien entendu le terme "purge"

Après son audition au tribunal, la petite amie de l’accusé a déclaré que ce dernier "ne pouvait avoir commis ces meurtres", rapporte abc NEWS . La jeune femme a précisé que Jonathan avait des problèmes, mais a soutenu qu'il n'était pas "une sorte de fou violent”. L’ex-compagne de l’accusé et mère de sa fille de 3 mois a de son côté déclaré que l’emploi du mot "'purge' était disproportionné", ajoute le site local.

Mais un témoin a expliqué à la police que Jonathan Cruz avait bien évoqué ce terme en parlant des actes qu’il comptait commettre. Une référence, selon les procureurs, au film sorti en 2013 avec Ethan Hawke, dans lequel tous les crimes, y compris les viols et assassinats, sont légaux une nuit chaque année. Dans les jours qui ont suivi, les enquêteurs ont perquisitionné l’appartement de la mère de l’accusé, ainsi que le téléphone portable du jeune de 19 ans. Dans l'un de ses messages envoyés, la police explique avoir trouvé un sms disant : "Je purge tous les soirs maintenant ... Jusqu’à ce que quelqu’un d’autre le fasse". Le 20 juillet prochain, le troisième volet de la saga "American Nightmare" sortira au cinéma. Une mauvaise pub pour le film.

LE FAIT DIVERS D'HIER 
>>  Macabre surprise pour le jeune couple qui venait d’emménager

ENVIE D'ONDES POSITIVES 
>>  Elle marche 1000 km pour la paix en Syrie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter