Le fait divers du jour : ils exigent de faire l'amour avant de se rendre à la police

International
AMOUR FOU - Poursuivi pour un braquage à main armée, un citoyen floridien a fait attendre la police pendant six heures avant de se rendre. Sa compagne avait exigé qu'on les laisse faire l'amour une dernière fois.

On a retrouvé Bonnie and Clyde ! Enfin, c'est ce qu'ont dû se dire les policiers qui ont fait face à Ryan Patrick Bautista et Leanne Hunn, deux malfaiteurs floridiens.

En cavale mais bon vivant

Réfugié dans un mobile-home installé dans les quartiers ouest de Jacksonville, Ryan Patrick Bautista, 34 ans, fuyait la police. Cette dernière le recherchait pour plusieurs méfaits, le plus retentissant étant, selon le Florida Times-Union , d'avoir perpétré un braquage à main armée.

En cavale, Bautista n'en oubliait pourtant pas de passer un peu de bon temps, constate le First Coast news . C'est ainsi que, en compagnie de sa chère et tendre, ils avaient invité deux femmes de leur connaissance à célébrer l'anniversaire de l'une d'entre elle dans le mobile-home où ils s'étaient réfugiés. Malheureusement pour le fugitif, une escouade de S.W.A.T., ces policiers d'élite notamment spécialisés dans les arrestations à haut risque, est venu ruiner la fête.

Six heures d'adieux et des coups de béliers

Après 45 minutes de flottement, où Bautista et Hunn tentèrent bien de dissimuler la présence de leurs deux invitées, ils les laissèrent partir. Mais pas question pour eux de sortir. Le couple d'amoureux a alors proposé un deal aux policiers : ils allaient se rendre, oui, mais pas avant d'avoir fait l'amour "une dernière fois".

Six heures plus tard (!), l'affaire ne semblait toujours pas conclue et Leanne Hunn, qui avait pourtant promis qu'elle sortirait après ce dernier moment de tendresse, n'avait toujours pas donné signe de vie. Arrivés au bout de leur patience, les policiers ont donné, selon la presse locale, quelques coups de béliers dans la porte du mobile-home et ont fini par récupérer les fuyards.

Outre les charges qui pesaient sur Bautista, les deux amants vont être poursuivis avec deux nouveaux chefs d'accusation : résistance non-violente à une interpellation et séquestration.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Il tue sa petite amie et appelle sa belle-mère pour le lui raconter

BESOIN D'ONDES POSITIVES ? >> Perdu sur un volcan, il est sauvé avec 5% de batterie sur son téléphone

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter