Le fait divers du jour : ils tuent leur fille par overdose de jus de raisin

Le fait divers du jour : ils tuent leur fille par overdose de jus de raisin

DirectLCI
ETATS-UNIS - Un couple du Tennessee été inculpé de meurtre pour avoir tué leur fillette de 5 ans en lui faisant boire plus de deux litres de soda en moins de deux heures. L'organisme de l'enfant n'y a pas résisté.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

L'absurde punition a viré au supplice fatal. Deux parents d'une fillette de 5 ans ont été inculpés vendredi dans le Tennessee (sud-est des Etats-Unis), pour avoir tué leur enfant en lui provoquant une overdose d'eau. En moins de deux heures, la petite Alexa avait été forcée à boire plus de deux litres de liquide, en particulier du soda à base de jus de raisin, rapporte le Los Angeles Times .

Le drame s'est déroulé il y a plus d'un an, le 1er janvier 2012. D'après le procureur cité par CNN , Alexa a été punie après avoir pris "un ou deux jus de raisin" appartenant à sa belle-mère. Et le rapport d'enquête et d'autopsie révèle les détails d'une mort atroce. Forcée à boire plus que de raison, l'enfant s'est mise à vomir, puis à uriner sur elle-même. Après s'être lavée, elle a tenté de se nourrir avec des flocons d'avoine, mais il était déjà trop tard : son corps avait déjà commencé à lâcher.

Chute fatale du taux de sodium

Deux à trois heures plus tard, la petite est amenée en urgence à l'hôpital. Elle est inconsciente et sa peau est bleue. Au bout de quarante-huit heures, les médecins ne peuvent que constater son état de mort cérébrale et la débrancher du respirateur qui la maintenait en vie. L'énorme quantité de liquide absorbée avait fait chuter son taux de sodium jusqu'à un taux critique, provoquant un œdème de son cerveau.

Pour cette punition moyenâgeuse, le père d'Alexa et sa belle-mère sont inculpés de meurtre, abus et négligence sur mineur. Ils ont été placés vendredi en détention, sous caution de 500.000 dollars chacun, en attendant que le procès débute en octobre. Tous deux risquent la peine de mort.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter