Le fait divers du jour : ils volaient des chiens pour en faire de la pâtée

Le fait divers du jour : ils volaient des chiens pour en faire de la pâtée

DirectLCI
CHINE - Deux hommes, soupçonnés d'avoir volé et tué des chiens pour revendre leur viande au marché noir, ont été arrêtés par les propriétaires des animaux. Ils ont été battus par une foule en colère sur la place du village.

Les habitants d'un village chinois se sont fait justice eux-mêmes. Après avoir pris en flagrant délit deux voleurs de chiens, ils leur ont fait passer un sale quart d'heure, rapporte le DailyMail. Depuis plusieurs semaines, la police de Guilin, dans le sud de la Chine, était sur les dents. Elle recherchait activement des hommes soupçonnés de kidnapper des chiens pour les revendre à des boucheries et des restaurants.

Frappés à coups de pied et de bâton

Les voleurs opéraient dans les petits villages de la région autonome du Guangxi, passant discrètement à l'arrière des maisons où ils avaient préalablement repéré leurs proies grâce aux aboiements. Là, ils paralysaient l'animal à l'aide d'une piqûre de sédatif puis lui assénaient un coup sur la tête pour le tuer. Enfin, ils chargeaient la bête dans le coffre et poursuivaient leur tournée macabre. Sauf que ce jour-là, le plan ne s'est pas déroulé sans accroc. Un des propriétaires les a en effet surpris en train de charger son chien dans le coffre.

En colère, il s'est alors rué sur le véhicule pour les arrêter. Aidé par des voisins, puis des dizaines d'habitants, il les a contraints à sortir de la voiture. Frappés à coups de pied et de bâtons, les deux voleurs ont été sauvés in extremis par la police. Mais les habitants n'ont accepté de livrer les deux hommes aux forces de l'ordre qu'après négociation : les excuses des voleurs et la garantie de recevoir 600 euros pour chaque chien mort.

Plus d'articles