Le fait divers du jour : ivre, il tente de "violer" un chariot

Le fait divers du jour : ivre, il tente de "violer" un chariot

DirectLCI
ECOSSE – Après avoir abusé d'alcools et de drogues, un Ecossais a tenté de faire l'amour avec un chariot à boissons dans un train reliant Aberdeen à Glasgow. Il vient d'être condamné à cent heures de travail forcé.

Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

"J'ai envie de t'embrasser, de te b...er". Ceci n'est pas une déclaration d'amour passionné d'un homme à sa compagne mais plutôt les dérives d'un Eccossais en état d'ébriété qui a tenté de "violer" un chariot à boissons.

Andrew Davidson, 25 ans, se trouvait ce vendredi après-midi de juillet dans un train reliant les deux villes écossaises d'Aberdeen et Glasgow, relate cette semaine Metro.uk . Après avoir ingurgité un cocktail d'alcools et de drogues, des pulsions sexuelles sont nées en lui, le conduisant à tenter une approche sur une passagère puis une membre du personnel. Approche qui semble-t-il n'a pas porté ses fruits.

Ardentes étreintes

Déçu, Andrew Davidson s'est donc tourné vers une autre cible qui, elle, n'était pas capable de repousser ses avances : un chariot à boissons. Le jeune homme - en état d'ébriété - a grimpé sur l'objet roulant pour s'y masturber, clamant ses envies et l'embrassant éperdument. Outré, le personnel à bord a prévenu la police qui est venu cueillir Andrew Davidson à l'arrêt d'après.

Lors d'une audience en novembre, le jeune homme a reconnu s'être quelque peu emporté et avoir eu un comportement déplacé. Il y a quelques jours, la Cour l'a condamné à cent heures de travaux d'intérêt général.

Plus d'articles