Le fait divers du jour : Le cadavre d'une femme confondu avec des décorations d'Halloween

Le fait divers du jour : Le cadavre d'une femme confondu avec des décorations d'Halloween

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Le corps d'une femme a été retrouvé pendu à une grille à Chillicothe, dans l'Ohio. En cette période d'Halloween, les riverains ont d'abord pensé à une décoration morbide avant de découvrir l'horrible réalité.

Pendant Halloween, s'amuser à faire peur aux autres reste la tradition. Les habitants de Chillicothe, dans l'Etat de l'Ohio aux Etats-Unis, eux, ont été terrorisés. Le corps d'une jeune femme a été retrouvé pendu à un grillage en pleine rue de la ville.

Nombreux ont été ceux qui n'y ont vu que du feu plusieurs jours durant. Mais, mardi dernier, un groupe passant devant ce grillage s'est montré plus curieux. En s'approchant, ces passants se sont rendu compte que la victime était bien réelle. La jeune femme était pendue par une manche de son vêtement. Certaines de ses affaires sont retrouvées plus loin, ensanglantées, comme le rapporte The Dayton Daily News .

Traumatismes au cou et au visage

D'après les autorités, le corps retrouvé est celui de Rebecca Cade, une femme de 31 ans. Son autopsie a révélé qu'elle était morte des suites de traumatismes à la tête et au cou. Vraisemblablement, elle aurait été saisie par son agresseur quand elle tentait d'escalader le grillage sur lequel elle a été retrouvée. Clôture qui entoure une centrale électrique de Chillicothe, ont précisé les policiers à The Columbus Dispatch .

Quelques heures après cette découverte morbide, un suspect a été interpellé. Il s'agit de Donnie Cochenour Jr, âgé de 27 ans. Sur ses vêtements, des taches de sang ont été découvertes. L'homme a admis avoir eu une altercation physique avec Rebecca Cade. Il devrait comparaître devant un grand jury le 23 octobre pour déterminer ses chefs d'accusation, d'après le Chillicothe Gazette .

Ce meurtre intervient après ceux de quatre autres femmes dans cette petite commune depuis mai 2014. Les autorités ont toutefois précisé qu'aucun lien n'avait pu être établi entre Donnie Cochenour Jr. et les précédents assassinats, qui concernaient tous des victimes consommatrices de drogue et proches des milieux de prostitution.

A LIRE AUSSI >> Le faits divers d'hier : Ils exigent de faire l'amour avant de se rendre à la police

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter