Le fait divers du jour : le chauffeur de camion gardait des esclaves sexuels dans sa remorque

International

ETATS-UNIS - Sur une période de 20 ans, l'individu avait enlevé et agressé des femmes à de multiples reprises, sur des périodes de quelques mois. Il plaide non coupable.

Metronews a fait le tour de l'actualité internationale et vous livre le fait divers du jour.

 Un chauffeur de camion américain est poursuivi devant la justice pour avoir gardé, pendant sur une période de près de 20 ans, des esclaves sexuels dans la remorque de son camion. Timothy Jay Vafeades, 54 ans, originaire de l'Utah, en aurait ainsi eu pas moins de six pendant des périodes plus ou moins longues, rapporte le Huffington Post .

Six victimes, enlevées plusieurs mois

Les enlèvements ont commencé dans les années 90, avec une femme qu'il avait rencontrée alors qu'il séjournait dans un hospice. Vafeades l'avait d'abord épousée, avant de la forcer à le suivre en Utah, où il l'avait retenue contre son gré et agressée à de nombreuses reprises jusqu'à ce qu'elle prenne la fuite, six mois plus tard. En 2005, c'est une employée de supermarché qui avait à son tour été enlevée et agressée pendant trois mois. Quatre autres ont également dû subir la loi du chauffeur avant qu'il soit finalement arrêté par la police, alertée par la présence dans son camion d'une jeune fille de 19 ans portant des traces de coup.

Devant le juge, Vafeades plaide désormais non coupable. Mais même si le délai de prescription est écoulé pour les faits les plus anciens, il aura du mal à convaincre les jurés de son innocence. L'audience est prévue le 17 décembre.

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter