Le fait divers du jour : le trio cannibale cuisinait ses victimes en empanadas

International

BRESIL – Un homme a été condamné à 23 ans de prison vendredi dernier pour avoir tué et mangé une femme. Son épouse et sa maîtresse, complices, ont été condamnées à 20 ans de prison.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

C'est en cuisine que se réunissait le trio. Vendredi dernier, un homme, sa femme et sa maîtresse ont été condamnés à 23 ans de prison pour lui, et 20 ans pour ses deux compagnes par un tribunal au Brésil pour assassinat et cannibalisme.

Jorge Beltrao Negromonte da Silveira, Isabel Cristina Pires, et Bruna Cristina Oliveira da Silva, qui avaient été interpellés en avril 2012 à Garanhuns et qui viennent d'être jugés, ont été reconnus coupables d'avoir tué et mangé une femme. Ils ont également confessé avoir tué deux autres femmes, faits pour lesquels ils seront jugés ultérieurement.

Partager les petits plats

Devant la cour, les trois accusés se sont justifiés expliquant avoir agi selon un "rituel de purification". Selon leurs déclarations, ils choisissaient leurs victimes dans la rue, les suivaient jusqu'à leur domicile et les abordaient en leur disant qu'ils étaient à la recherche d'une nounou pour leur enfant.

Une fois que la victime arrivait chez eux, ils la tuaient puis la mangeaient. L'horreur ne s'arrête pas là. En plus de sa propre consommation, le trio aurait également cuisiné des empanadas (chaussons argentins fourrés d'une garniture) avec la chair des victimes et les aurait vendus à ses voisins. Les accusés ont contesté ces derniers faits.

Des restes humains ont été retrouvés dans le jardin de la maison que le trio partageait. Au moment de leur arrestation, les trois complices avaient indiqué faire partie d'un groupe qui soutenait "la purification du monde et la réduction de sa population".
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter