Le fait divers du jour : les policiers demandent aux "clients" de cesser d'appeler le dealer qu'ils viennent d'arrêter...

Le fait divers du jour : les policiers demandent aux "clients" de cesser d'appeler le dealer qu'ils viennent d'arrêter...

SERVICE APRES-VENTE – Quand la police d'Alliance (Ohio) a arrêté Steve Notman, dealer local, elle a dû faire face à un autre problème : son téléphone ne cessait de sonner à cause des commandes de clients. Alors les forces de l'ordre ont tenu à publier un petit message sur Facebook...

"S'il vous plait, arrêtez d'appeler Steve Notman,. Il a été arrêté hier, encore… Nous avons son portable et essayons de lire (avec sa permission) tous les textos lui commandant de la drogue et retracer tous ses clients. Mais son smartphone n'arrête pas de sonner, c'est très ennuyeux. D'abord, parce qu'il n'a plus rien à vendre depuis ce soir. Deuxièmement, vous n'avez pas besoin d'appeler, nous vous retrouverons assez vite. Oh, et puis sa sonnerie est horrible ! Merci beaucoup pour votre compréhension !"

Une blague ? Pas du tout. C'est la police d'Alliance, dans l'Ohio, aux Etats-Unis, qui a posté cette annonce sur Facebook - partagée, depuis, plus de 20.000 fois. Avec un poil d'humour, mais pour une affaire bien sérieuse, racontée par WKBN First News.


Steve Notman a été arrêté il y a une semaine, après que les policiers l'ont attrapé en train de vendre de la crystal métamphétamine, une drogue de synthèse psychostimulante hautement addictive. Il est accusé de vendre cette drogue chez lui, avec sa fille âgée de trois semaines à proximité. Steve Notman a été arrêté chez lui. D'après les forces de l'ordre, il a d'abord refusé de se rendre et a tenté de fuir. Il a fini par être intercepté. Steve Notman est accusé de trafic de drogue, mettant en danger les enfants, de résistance à l'arrestation, d'entrave aux affaires officielles, et possession de matériel relatif à la préparation de la drogue.

Affaires florissantes

L'homme est resté en prison après avoir été entendu. Il a plaidé non coupable de ce qui lui a été reproché. Sa caution a été fixée à 250.000 dollars.

Quoiqu'il en soit, le post des forces de l'ordre laisse penser que pour le dealer présumé, les affaires étaient florissantes, et que sa mise à la retraite anticipée va forcer certains à trouver un autre fournisseur… A moins qu'ils ne reçoivent bientôt, eux aussi, un appel de la police. Moins planant, forcément.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Il tue son frère... pour une histoire de cheesburger

ENVIE D'ONDES POSITIVES ? >> Paralysé des pattes arrière, ce chaton peut désormais courir grâce à un jouet à roulettes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.