Le fait divers du jour : mineure, elle est forcée à coucher avec 1800 hommes

Le fait divers du jour : mineure, elle est forcée à coucher avec 1800 hommes
International

PAYS DE GALLES – Une jeune fille, qui a servi pendant des années d'objet sexuel dans une secte sataniste prônant les relations les plus perverses avec des enfants, raconte son calvaire dans un livre.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour

"J'allais à l'école le jour et j'étais une esclave sexuelle la nuit. A un moment donné, j'ai pensé à me suicider." Annabelle Forest (un nom d'emprunt), âgée aujourd'hui d'une vingtaine d'années, raconte sa terrible histoire dans un livre qui vient de paraître en Grande-Bretagne (The Devil on the Doorstep : My Escape From a Satanic Sex Cult). Un sommet dans l'horreur, rapporte le Daily Mail .

"On n'osait même pas le regarder dans les yeux"

A 7 ans, elle a été initiée au culte de la secte Kidwelly, du nom du petit village du Pays de Galles où le gourou Colin Batley, son beau-père, se livrait à des rituels sataniques : celui-ci l'a alors forcée à assister à ses relations sexuelles avec sa maman. A 11 ans, le même homme l'a violée à deux reprises. Trois ans plus tard, c'est sa propre mère qui l'agressera lors d'une orgie sexuelle. Selon la jeune femme, à 18 ans, elle avait couché avec 1800 hommes après avoir été obligée de se prostituer pour récolter des fonds pour la secte.

Annabelle Forest, qui affirme qu'elle "ne pardonnera jamais à sa mère", était sous l'emprise de son bourreau. "On n'osait même pas le regarder dans les yeux. Tout le monde devait faire ce qu'il disait. Il me demandait souvent si j'aimais bien avoir eu de relations sexuelles avec lui. J'étais obligée de répondre oui, sinon il pouvait me tuer." Tombée enceinte à l'âge de 17 ans, elle parviendra finalement à s'enfuir un an après la naissance de son enfant, avec son bébé. Colin Batley et sa mère sont quant à eux toujours derrière les barreaux. Lors de leur procès en 2011, ils avaient été condamnés à respectivement 11 ans et 12 ans de prison pour avoir agressé des enfants durant des décennies.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attaque à Nice : le procureur antiterroriste détaille le parcours meurtrier de l'assaillant

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - Reconfinement : déplacements, écoles, commerces... le détail des mesures

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

Confinement : l'attestation de sortie comportera "une nouvelle case" pour les déplacements scolaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent