Le fait divers du jour : Pour les punir d’avoir raté le bus, elle laisse ses enfants marcher dans le froid

International
DirectLCI
CHÂTIMENT - Une mère de famille a été arrêtée pour une punition particulièrement cruelle infligée à ses filles en bas âge. Parce qu’elles avaient manqué leur bus, celles-ci ont été contraintes de marcher, dans le froid, jusqu’à l’école. Un périple de près de 3 kilomètres.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour

Cruelle punition. Aux Etats-Unis, une mère est accusée de négligence envers ses enfants en bas âge (non précisé). La raison ? Pour punir ses deux filles d’avoir manqué le bus scolaire, la jeune femme de 32 ans les a laissées marcher dans le froid jusqu’à ce qu’elles atteignent l’école. Outre la rigueur du climat dans le Tennesse au début du moi de mars, date des faits, et une circulation dense à ce moment de la journée, Lisa Marie Palmer, au volant de sa Cadillac, poussait le vice jusqu’à ralentir avant d’accélérer quand les fillettes pensaient pouvoir se réfugier au chaud dans le véhicule. Le tout sur près de trois kilomètres…

La mère roulait sans permis

Heureusement, ce petit manège, révélé en fin de semaine dernière par la presse locale , n’a pas échappé à des policiers, qui ont pu intervenir. Dans son rapport, le shérif adjoint Chris Ladd précise que, malgré la présence de la mère devant les deux fillettes, la sécurité de ces dernières n’était absolument pas assurée. En effet, il était techniquement impossible à la Cadillac de faire demi-tour si un problème survenait. L’enquête a en outre révélée que Lisa Marie Palmer ne possédait pas de permis de conduire valide.

Mais ce n’est pas tout. Outre la mère, les policiers du Comté de Marion ont fait la connaissance du père, prévenu et arrivé sur les lieux quelques instants plus tard. Très agressif, l’homme, qui portait un couteau à la ceinture, a dû être maîtrisé, désarmé et menotté par plusieurs agents. De la drogue a été retrouvée dans ses poches.

Au final, les deux parents seront fixés sur leur sort à la mi-avril. Quand aux deux petites filles, elles ont été placées sous la surveillance des services sociaux du Tennessee.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Un ado de 14 ans viole sa prof de maths dans les toilettes

ENVIE D'ONDES POSITIVES >> Le touchant plaidoyer d'une fillette pour que la police enrôle des chats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter