Le fait divers du jour : somnambule, il campe au bord d'une falaise... et tombe dans le vide

Le fait divers du jour : somnambule, il campe au bord d'une falaise... et tombe dans le vide

ETATS-UNIS - Un Américain a passé jeudi dernier une nuit de camping en haut d'une falaise dans le Kentucky. Une mauvaise idée, quand on sait qu'il a l'habitude de se réveiller la nuit, et de marcher en dormant.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Le bord d'une falaise est-il un spot parfaitement indiqué pour camper quand on est somnambule ? C'est une question qu'a apparemment omis de se poser un Américain originaire de Cincinnati, dans l'Ohio (est des Etats-Unis), rapporte la chaîne locale Fox 56 .

Il disparaît au milieu de la nuit

L'homme, qui était pourtant conscient de son problème nocturne, n'a en effet pas hésité à planter jeudi dernier sa tente en haut d'une falaise de 18 mètres, lors d'un séjour avec des amis dans les gorges de Red River (Kentucky), un site d'escalade célèbre pour ses nombreux à-pics. Au milieu de la nuit, constatant qu'il avait disparu de son sac de couchage, ses amis se sont mis à sa recherche et l'ont retrouvé... 18 mètres plus bas.

Chanceux, l'homme avait néanmoins terminé sa chute vertigineuse dans des fourrés. Si les secours ont mis quatre heures à le remonter dans des conditions difficiles, il s'en sort avec une blessure a la tête, une épaule démise et une fracture à la jambe. Selon les secouristes, qui ont attribué sa chute à son somnambulisme, il ne devrait garder aucune séquelle de sa mésaventure. "C'est un miracle", a réagi l'un d'entre eux. Ou une histoire à dormir debout...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.