Le fait divers du jour : son colocataire lui pique sa cuisse de poulet, il le tue

Le fait divers du jour : son colocataire lui pique sa cuisse de poulet, il le tue

ETATS-UNIS - James Jugo a frappé à mort son colocataire parce qu’il lui avait pris une cuisse de poulet.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Après avoir connu la rue, Benjamin Calderon pensait repartir du bon pied en s'installant chez James Jugo. Un ami de Tampa, une petite ville de Floride, qui avait accepté de l'héberger le temps de mettre de l'argent de côté et financer une licence pour devenir chauffeur dans l'armée. Sauf que la colocation a mal tourné pour une banale histoire de cuisine, comme le révèle le Daily Mail.

Déjà 19 arrestations 

James Jugo était aux fourneaux, en train de se préparer une cuisse de poulet. S'agissait-il du plat de Benjamin ? Les deux hommes ont en effet commencé à se disputer au sujet du dîner. La rixe aurait pu en rester là si James n'avait pas saisi une planche à découper en bois pour frapper son colocataire, selon un témoin qui a vu la scène. Jusqu'à provoquer un coup fatal : Benjamin est mort d'une hémorragie interne, après avoir été frappé violemment à plusieurs reprises au visage, selon les résultats d'une autopsie.

"Personne ne mérite de mourir pour une cuisse de poulet", a réagi son frère. Ce dernier a précisé que Benjamin laisse derrière une mère, deux frères et un enfant. James, lui, se retrouve derrière les barreaux. Une triste habitude : selon les enquêteurs, l'homme âgé de 52 ans avait déjà été arrêté 19 fois en Floride.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.