Le fait divers du jour : son fils ne porte pas son nom, il tue la mère (et la grand-mère)

International
ETATS-UNIS - Un épouvantable drame familial s'est noué à Pittsburgh au mois de mai dernier. Un homme, furieux que son fils de trois mois ne porte pas son nom, a tué la mère de l'enfant, ainsi que la mère de celle-ci. Après une querelle de procédure, l'homme vient d'être formellement inculpé du double meurtre.

Le bébé est sain et sauf. C'est bien le seul réconfort d'un affreux drame familial qui s'est déroulé en mai dernier à Pittsburgh, aux Etats-Unis et dont le coupable présumé vient d'être officiellement inculpé cette semaine, après des semaines de bataille de procédure judiciaire. Selon le récit de cette affaire fait par la presse américaine , un homme de 25 ans, Cesar Mazza, a tué son ex-compagne, Tionna Banks, 19 ans, ainsi que la mère de celle-ci, âgée de 72 ans. Le motif, pathétique, de ce carnage : l'enfant du couple, âgé, lui, de trois mois, ne porte pas le nom de son père.

Et pour cause. Au mois de novembre 2014, Cesar Mazza avait été condamné pour avoir violenté sa jeune compagne. Alors enceinte de cinq mois, celle-ci avait été projetée au sol, avant que Mazza ne la frappe à l'abdomen. Des faits de violence qui ont évidemment scellé la séparation du couple, à laquelle la justice a assorti une interdiction pour l'homme violent de s'approcher de son ex-compagne - et de l'enfant à naître.

La mère du tueur s'inquiète

Une interdiction outrepassée, donc, au mois de mai dernier. Alors que le foyer pour femmes battues qui accueille Tionna Banks et son bébé s'inquiète de ne pas voir réapparaitre la jeune adulte, la mère de Cesar Mazza, chez qui l'homme vient de déposer le bébé, s'étonne auprès de lui de traces de sang sur sa main. Celui-ci lui explique que son ex-compagne, qu'il a donc revu, avait tenté de le poignarder après une querelle autour d'un paquet de cigarettes.

Plus que circonspecte, la mère de Mazza prévient les services sociaux locaux, qui contactent à leur tour la police. Les forces de l'ordre se rendent alors au domicile de la mère de Tionna Banks et font la macabre découverte : dans la maison, la jeune femme git au sol, transpercée d'une quinzaine de coups de couteau. A ses côtés, sa mère est retrouvée le crâne fracassé. Résident du New Jersey, Cesar Mazza est arrêté quelques jours plus tard, avant d'être "extradé" cette semaine à Pittsburgh, où il sera jugé pour ce double meurtre.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Il décapite sa femme pour l'exorciser

ENVIE D'ONDES POSITIVES >>  Les ouvriers écrivent des mots de réconfort pour les enfants de l'hôpital d'en face

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter