Le fait divers du jour : un an de prison pour avoir tatoué un pénis dans le dos de sa victime

Le fait divers du jour : un an de prison pour avoir tatoué un pénis dans le dos de sa victime

DirectLCI
TATOUAGE - Un tatoueur australien a été condamné à un an de prison pour avoir réalisé un dessin insultant dans le dos d'une personne vulnérable.

Méchanceté gratuite. Les faits remontent au matin du 18 octobre 2010. Matthew Francis Brady et le tatoueur amateur Christopher William Lord, deux jeunes amis de tout juste vingt ans, passent la matinée au domicile de Brady, quand ils reçoivent la visite d'un troisième jeune.

Tandis que le trio commence à boire du rhum, ce dernier, apparemment vulnérable et qui bénéficie d'une pension d’invalidité, est accusé par Brady d'avoir violé une fille, rapporte The Sunshine Coast Daily . Malgré ses dénégations, le jeune homme est alors frappé à l'aine par Lord.

Un acte "misérable"

C'est ensuite que les deux compères convainquent la victime de se faire tatouer dans le dos. Une proposition que le visiteur finit par accepter, se prononçant pour un symbole chinois : le Yin et Yang, assorti d'un tigre et d'un dragon. Mais c'est un tout autre dessin auquel il va avoir droit. Tout en continuant à l'encourager, Brady lui tatoue en effet un pénis de 40 cm et des testicules dans le dos, le tout souligné d'une phrase obscène.

Devant le tribunal du district de Ipswich (à l'est de l'Australie), l'accusé a plaidé coupable de coups et blessures. Le Juge Greg Koppenol, qui a qualifié son acte de "misérable", l'a finalement condamné à un an de prison. Le dessin offensant a quant à lui été recouvert grâce à l'intervention d'un autre tatoueur qui, visiblement sensible au sort de la victime, a proposé ses services gratuitement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter