Le fait divers du jour : un chauffeur suspendu après avoir été filmé en train de se masturber dans son bus

Le fait divers du jour : un chauffeur suspendu après avoir été filmé en train de se masturber dans son bus

DirectLCI
LONDRES - Un chauffeur de bus londonien a été suspendu après avoir été filmé par un passant en train de se masturber. L’homme, qui était en pause, se trouvait à l’étage de son véhicule, a moitié nu.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Il a supplié l’auteur de la vidéo de ne pas la partager… en vain. Un chauffeur de bus londonien a été suspendu de ses fonctions après la diffusion d’une vidéo de lui se masturbant au deuxième niveau de son véhicule, à la vue des passants. Mohamed Mohamud, 38 ans, a filmé le chauffeur aux alentours de midi, samedi dernier. Alors qu’il sort de chez lui pour fumer une cigarette avec son frère, l’homme constate un mouvement à l’étage du bus arrêté devant lui, à un terminus.

Il a dit avoir un problème à la jambe

Rapidement, il se rend compte que le chauffeur a le pantalon sur les chevilles, le sexe dans une main, et qu’il se penche vers une des banquettes du bus pour toucher quelque chose avec son autre main, "probablement son téléphone qui diffuse du porno", relate-t-il dans la presse britannique. Il sort alors son smartphone et le filme pendant plus de 90 secondes. Une dame âgée de passage dans la rue remarque elle aussi le chauffeur en plein acte. "J’ai commencé à le filmer pour le dénoncer, la ligne du bus 123 est très fréquentée par les enfants", explique Mohamed Mohamud.

L’auteur de la vidéo prend alors la décision de l’affronter. "Une fois qu’il s’est rhabillé, j’ai noté son numéro de licence de chauffeur et je lui ai demandé ce qu’il faisait à l’étage", détaille l’homme au site. "Quand il a compris que j’avais une vidéo, il m’a dit qu’il avait un problème à sa jambe, mais il a finalement changé de version en me suppliant de ne pas la diffuser. Je lui ai répondu que son geste était dégoûtant, à croire qu’il voulait justement être vu". L’homme a été suspendu le temps des investigations, a indiqué la société Transport for London, pour laquelle il travaille.

LE FAIT DIVERS D'HIER >>  Une femme accusée d'agression sexuelle pour avoir "twerké" contre un homme (vidéo)

ENVIE D'ONDES POSITIVES ? >>  Une mère orang-outan et son bébé sauvés par des soigneurs animaliers
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter