Le fait divers du jour : un garçon se fait arracher la main en caressant un tigre dans un zoo

Le fait divers du jour : un garçon se fait arracher la main en caressant un tigre dans un zoo

BRESIL - Un garçon de 11 ans a perdu sa main en voulant caresser un tigre dans un zoo. Son père l'aurait aidé à passer la barrière de sécurité pour pouvoir s'approcher du grillage de sécurité.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour.

La visite au zoo a tourné au drame. Un jeune brésilien de 11 ans n' a pas pu résister à l'envie de caresser un tigre, résidant au Cascavel Zoo, à Parana au sud du Brésil. Selon le site brésilien Globo.com , l'enfant et son petit frère de 3 ans ont été aidés par leur père pour franchir la barrière de sécurité.

Ils souhaitaient aller caresser l'animal à travers le grillage de sa cage, sans se douter qu'ils se mettaient dans une situation très dangereuse. D'autres visiteurs du zoo ont pourtant prévenu le père qu'ils se trouvaient dans une zone interdite. 

Amputation malgré de nombreuses opérations

Il s'est alors fait arracher la main par le félin. La suite de la terrible scène a été filmée (malgré le floutage, la vidéo peut choquer). On y devine la main de l'enfant pendant au bout de son bras. Il a été pris en charge par les secours et a été immédiatement emmené à l'hôpital mais malgré de nombreuses opérations sa main a du être amputée, rapporte Sky News .

La direction de l'établissement a précisé à la presse que, au moment du drame, le gardien faisait sa tournée dans une autre partie du zoo.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.