Le fait divers du jour : un malfrat se fait attraper par la police en jouant à Pokémon Go

International
ETATS-UNIS – Alors qu’il jouait à Pokémon Go, un homme recherché par la justice a été interpellé à Milford dans le Michigan. Le jeu a conduit le malfrat directement au commissariat, où il tentait d’attraper des Pokémon.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

Il aurait dû lever le nez de son smartphone. Un malfrat sous le coup d’un mandat d’arrêt a été interpellé par la police alors qu’il jouait à Pokémon Go : le jeu a conduit directement l’homme au poste de police de Milford, dans le Michigan, détaille Fox 2 Detroit , le 15 juillet. Le chef de la police de Milford, Thomas Lindberg, a confié que c’est un des cas les plus drôles qu’il ait jamais vu. "Il a rendu notre travail beaucoup plus facile ce jour-là", a-t-il déclaré.

Alors que l’homme errait sur la pelouse du commissariat, vêtu d’un pyjama, vers 22 heures, un policier l’a remarqué et a reconnu William Wilcox, visé par un mandat d’arrêt pour "défaut de comparution". L'homme ne s’était jamais présenté à la justice pour "recel de biens volés".

"Il était plus contrarié de devoir arrêter de jouer"

L’homme de 24 ans a été mis en garde à vue par les policiers. "Ils l’ont mis en détention sans incident et il a admis qu’il était en train d’essayer d’attraper des Pokémon en haut du mât du drapeau" du commissariat, a précisé Thomas Lindberg.

Le chef de la police a estimé à la chaîne locale d' ABC qu’"il était plus contrarié de devoir arrêter de jouer". William Wilcox a été renvoyé chez lui avec ordre de se présenter au tribunal dans les deux semaines. Un temps de répit offert pour finir sa partie Pokémon Go inachevée.

LE FAIT DIVERS D’HIER >> Un ex-soldat bigame incarcéré après avoir été confondu sur Facebook

ENVIE D’ONDES POSITIVES >> Il dissimule un "Charlie" sur son chantier pour distraire les enfants de l'hôpital 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter