Le fait divers du jour : un pénis coupé bloque l'autoroute pendant plusieurs heures

Le fait divers du jour : un pénis coupé bloque l'autoroute pendant plusieurs heures

DirectLCI
ANGLETERRE - Un homme a été découvert grièvement blessé le long d'une route dans le nord de l'Angleterre jeudi matin. La police a du fermer une quatre voies très fréquentée durant plusieurs heures, à la recherche du pénis de la victime, qui lui avait été coupé quelques heures plus tôt.

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

C'est une scène très inhabituelle qui s'est déroulée au bord de l'A66 à Middlesbrough, dans le nord de l'Angleterre, jeudi. Sous le regard de conducteurs interloqués, une dizaine d'agents écumaient en effet les environs à la recherche d'un pénis. La circulation a été totalement bloquée pendant plusieurs heures sur cette quatre voies très fréquentée. 

Quelques heures plus tôt, aux environs de cinq heures du matin, un homme d'une quarantaine d'années a en effet été découvert, grièvement blessé à l'aine, sur le bord de cette route. Souffrant d'une amputation du pénis, l'homme avait perdu beaucoup de sang et a été emmené inconscient à l’hôpital le plus proche.

Un affaire de jalousie

Conformément à la procédure, la police, appelée sur la zone de l'agression, a du bloquer le périmètre afin d'effectuer des recherches. "C'est nécessaire au travail des agents qui doivent faire toute la lumière sur les circonstances de l'agression et retracer l'itinéraire de la victime", affirme un policier, cité par le Daily Mail , qui ajoute que la priorité était d'éviter que "des preuves soient détruites ou perdues".

La route a été rouverte au bout de quelques heures. La police n'a pas précisé si les recherches avaient été fructueuses. Un suspect de 22 ans a été arrêté dans l'après-midi et a été libéré sous caution depuis.

L'enquête s'orienterait, selon le média britannique, sur la piste d'un différend au sein de la communauté tsigane de la région. Une affaire de jalousie, dans laquelle un ou plusieurs hommes auraient décider de se venger sur un autre après avoir découvert que ce dernier avait une liaison avec une de leurs amies. Des faits qui n'ont pas été confirmés pas la police, qui compte aujourd'hui sur un éventuel témoignage de la victime. Celle-ci est toujours plongée dans le coma à l’hôpital.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter