Le fait divers du jour : une compagnie aérienne égare... une grand-mère en fauteuil roulant

International

ETATS-UNIS - Une passagère en fauteuil roulant d'un vol New York-Denver a été égarée par la compagnie Southwest airlines. Elle a été retrouvée onze heures après...

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Si la perte d'un bagage dans les aéroports est fréquente, celle d'une personne en fauteuil roulant l'est beaucoup moins... C'est pourtant la mésaventure qui est arrivée à Alice Vaticano. Après avoir rendu visite à sa fille dans le New Jersey, la vieille dame de 85 ans avait prévu de retourner chez elle, à Denver, via la compagnie Southwest airlines.

Une disparition de onze heures

Celle-ci avait en effet promis de s'occuper de l'Américaine en fauteuil roulant, de la porte d’embarquement à son arrivée. Sauf qu'Alice Vaticano n'a jamais décollé de l’aéroport Newark Liberty. "Un employé m'a poussée avant de me laisser sur le côté. Je suis restée assise toute la journée dans mon fauteuil", a-t-elle raconté sur CBS. C'est ainsi que durant onze heures, la vieille dame diabétique est restée seule, sans manger ni boire, dans un coin isolé de l'aéroport...

Jusqu'à ce que des employés d'une autre compagnie la découvrent. Selon Southwest Airlines, l'"erreur" serait due à une faille dans la procédure d'enregistrement. "Le personnel navigant n'a pas été mis au courant de la présence d'une personne en fauteuil roulant à l'embarquement", a expliqué un porte-parole de la compagnie, qui a présenté ses excuses à Alice Vaticano. Cette dernière est finalement arrivée à bon port avec un jour de retard, et un bon de 200 dollars sur les vols de la compagnie dans ses bagages.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter