Le fait divers du jour : une fillette s'accroche à l'arrière d'une camionnette pendant 18 km

Le fait divers du jour : une fillette s'accroche à l'arrière d'une camionnette pendant 18 km

DirectLCI
ALLEMAGNE – Une fillette de 3 ans s'est accrochée à l'arrière de la camionnette de son grand-père sans que celui-ci ne s'en aperçoive avant de démarrer. Finalement alerté, il a stoppé son véhicule après avoir tout de même parcouru 18 kilomètres.

Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

"C'est comme si j'avais été frappé par la foudre." Assis sur le siège de sa camionnette, cet homme de 61 ans peine à se remettre de ses émotions face aux policiers venus à sa rencontre, sur le bord de la route. On peut le comprendre. Quelques minutes plus tôt, il était encore en train de conduire à environ 80 km/h avec sa petite-fille de 3 ans accrochée à la porte arrière.

La scène s'est déroulée à Delliehausen, dans le nord de l'Allemagne, comme le raconte le site HNA.de . Après avoir joué avec sa petite-fille devant la maison, le grand-père a grimpé dans son véhicule de livraison et a démarré. Il n'avait pas remarqué que l'enfant était montée à l'arrière, sur le marche-pied. Assistant à la scène depuis sa fenêtre, une voisine est sortie pour tenter d'arrêter le conducteur, mais ce dernier se trouvait déjà trop loin.

La fillette choquée mais souriante

Elle a alors pris sa voiture afin de poursuivre la camionnette, mais elle l'a perdu après un carrefour. Sur la route du retour, elle a croisé la mère de la fillette, à vélo. Toutes deux se sont immédiatement mis à la recherche du véhicule, en ayant au préalable alerté la police. Finalement, la mère a pu joindre le grand-père par téléphone et lui a demandé de s'arrêter lentement et avec beaucoup de précautions au bord de la route, sa petite-fille se trouvant à l'arrière de sa camionnette. Il avait parcouru 18 km...

Miracle, la fillette, qui s'était cramponnée de toutes ses forces à la poignée, s'en est tirée sans une égratignure. Choquée mais souriante, selon la police locale, elle se plaignait seulement de quelques douleurs au ventre. Apparemment, c'est elle qui était le moins retournée par cette folle histoire. 

Plus d'articles