Le geste de cette policière argentine donnant le sein à un bébé abandonné fait le tour du monde

International

TOUCHANT - Une policière et jeune maman a pris le temps de donner le sein à un bébé affamé et abandonné dans un hôpital des alentours de Buenos Aires. Cette belle histoire a ému l'Argentine et a attendri le web grâce à un post sur les réseaux sociaux.

Ce geste maternel et solidaire est devenu viral sur les réseaux sociaux. En Argentine, Céleste Ayala, une policière en faction dans un hôpital de la région de Buenos Aires, a donné le sein à un bébé seul et hurlant de faim. C'est son coéquipier qui a immortalisé ce geste et partagé sur Facebook. 

"Comme si tu étais sa mère"

Mardi 14 août, alors que Celeste Ayala faisait une ronde dans les couloirs, les pleurs continus du nourrisson l'ont décidée à agir, comme le raconte Marcos Heredia dans le HuffPost espagnol. Après avoir demandé l'autorisation au personnel hospitalier de Berisso, de Buenos Aires, la fonctionnaire de police, qui est aussi une jeune maman, a nourri le bébé visiblement affamé. 

Sur son compte, Marcos Heredia, écrit : "Je veux rendre public ce grand geste d’amour que tu as eu aujourd’hui avec ce petit bébé. Comme si tu étais sa mère, tu ne t’es pas souciée de la crasse et de l’odeur. Ce genre de choses ne se voit pas tous les jours". Le petit, hospitalisé avait été séparé de sa mère sur ordre de la justice, selon le quotidien argentin La Nacion. L'enfant de 8 mois était depuis délaissé dans l'hôpital. 

Lire aussi

En honorant ainsi sa mission d’aide à la population, Celeste Ayala a ému tout son pays. Le post de Marcos Heredia a été partagé des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Les secours de la ville ont également rendu hommage à la jeune policière, félicitant leur "jeune sœur".

Un appel aux dons pour l'avenir du bébé

Dans un post Facebook partagé deux jours plus tard, le coéquipier de Celeste Ayala a donné des nouvelles du bébé de huit mois. Il explique que "Tahiam" le nom du petit, va beaucoup mieux grâce "aux médecins de la salle 4". Marcos Heredia explique également que le nourrisson a une petite sœur, et qu'ils vont tous les deux être confiés à leur tante.

Le jeune policier a également profité de la popularité de la photo de Celeste Ayala pour lancer un appel aux dons, afin d'aider la famille de l’enfant, en situation économique difficile. Il se propose notamment d'envoyer des vêtements, de différentes tailles, et d'autres objets de première nécessité.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter