Le grand requin blanc peut vivre plus de 70 ans !

Le grand requin blanc peut vivre plus de 70 ans !

DirectLCI
SCIENCES - Alors que jusqu'ici, on pensait que l'espérance de vie d'un grand requin blanc ne pouvait pas excéder 23 ans, des chercheurs du Massachusetts sont parvenus à identifier, grâce à une nouvelle approche scientifique, un animal vieux de 73 ans.

Le grand requin blanc n'en finit pas de fasciner, et de nous réserver bien des surprises. Dernière trouvaille concernant celui qui est considéré comme un grand prédateur : il pourrait vivre bien plus longtemps que l'on ne le pense. Une étude américaine publiée mercredi révèle en effet que cette espèce de requin, issue de la famille des lamnidés, pourrait vivre 70 ans ou plus, soit trois fois plus longtemps que ce qui était jusqu'à présent estimé.

Pour parvenir à cette découverte, les auteurs des travaux ont analysé, grâce à une datation au carbone 14, les vertèbres de quatre mâles et quatre femelles du nord-ouest de l'Atlantique. Résultat : le mâle le plus grand avait... 73 ans ! "Nos résultats aboutissent à un allongement très important de la longévité et de l'âge maximal des requins blancs par rapport aux études antérieures", pointe Li Ling Hamady, principal auteur de cette étude réalisée au Woods Holle Oceanographic Institution de Cape Cod, dans le Massachusetts.

Résidus nucléaires

Les précédentes études se concentraient sur des marques concentriques dans les os de requins, similaires à celles trouvées dans les troncs d'arbres, pour évaluer leur âge, en supposant qu'une marque équivalait à un an. En se fondant sur cette méthode, les requins blancs les plus âgés jamais découverts étaient un spécimen de 22 ans dans le sud-ouest de l'océan Pacifique et un autre de 23 ans, dans l'ouest de l'océan Indien.

Dans cette nouvelle étude, les scientifiques ont cherché à retrouver la trace de résidus nucléaires dus à des tests effectués dans les années 1950 et 1960 dans les os des requins, pour les dater. Les os étudiés provenaient de requins attrapés dans le nord-ouest de l'Atlantique de 1967 à 2010.

Les requins blancs sont considérés comme une espèce menacée dans le monde. Mieux connaître leur développement et leur longévité peut aider à améliorer leur conservation, soulignent les chercheurs de cette étude. Pour rappel, contrairement aux idées reçues sur cette espèce, le grand requin blanc n'est pas un mangeur d'homme. Il se nourrit en effet principalement de pinnipèdes, de poissons et de tortues de mer.

Plus d'articles

Sur le même sujet