Le juge Kavanaugh, candidat de Trump à la Cour suprême, à un vote de la confirmation malgré les accusations d'agression sexuelle

Le juge Kavanaugh, candidat de Trump à la Cour suprême, à un vote de la confirmation malgré les accusations d'agression sexuelle

International
JUSTICE - Les sénateurs ont voté ce vendredi pour la conclusion du processus de nomination du candidat pro-Trump, après la publication de l'enquête du FBI autour des accusations d'agression sexuelle le visant. Le vote de confirmation aura lieu ce samedi, et le juge devrait être nommé à vie dans la semaine qui vient.

Le bout du tunnel pour Brett Kavanaugh. Empêtré dans une affaire d'abus sexuels depuis plusieurs semaines, le juge pourrait finalement être nommé à la Cour suprême, comme le souhaite Donald Trump. Les sénateur ont en effet voté la fin du processus de nomination, ce vendredi, après avoir été confortés ce jeudi par une enquête du FBI selon eux pas concluante.


Ni le Sénat, ni le FBI n'ont trouvé d'éléments pour confirmer les accusations portées contre le magistrat, a redit le sénateur Orrin Hatch. Et d'enfoncer le clou : "Il faut le confirmer tout de suite". "Le juge Kavanaugh devrait être confirmé samedi", a pour sa part déclaré aux journalistes le chef de la commission des affaires judiciaires du Sénat, le républicain Chuck Grassley. "Espérons que dans 48 heures nous aurons un nouvel arrivant à la Cour suprême", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

En vidéo

Blasey Ford témoigne contre Kavanaugh : "Je suis terrorisée"

Le rapport ne comporte "rien" de nouveau

Une confirmation qui arrive après que Christine Blasey Ford, une universitaire de 51 ans, avait accusé le juge d'avoir tenté de la violer lors d'une soirée arrosée entre adolescents en 1982, ce que le magistrat nie farouchement. Après les avoir entendus jeudi 28 septembre, le Sénat avait, sous la pression d'un élu républicain hésitant à approuver cette nomination, demandé au FBI de mener un complément d'enquête. La police fédérale a rendu ce mercredi soir son rapport confidentiel, que les sénateurs ont consulté le 4 octobre au matin. Les républicains ont immédiatement fait savoir que le rapport ne comportait "rien" de nouveau. Alors que Christine Blasey Ford n'a pas été auditionnée pour cette enquête, les démocrates ont dénoncé une enquête tronquée et ont accusé la Maison Blanche d'avoir limité sa portée.


Le FBI "a suivi toutes les pistes", a rétorqué John Cornyn, le numéro deux des sénateurs républicains. "Il ne s'agit que de gagner du temps, pas de découvrir la vérité", a-t-il asséné à l'adresse de l'opposition. "Je pense que nous avons fait de notre mieux dans les circonstances pour traiter chacun avec équité, et maintenant, il est temps de voter", a-t-il encore dit.


Un premier vote procédural est prévu ce vendredi matin au Sénat. Il devrait donc être suivi du vote final le lendemain. Le Sénat est selon la Constitution chargé de donner son feu vert pour les candidats à un poste à vie à la Cour suprême. Les républicains y détiennent actuellement une courte majorité (51 sièges sur 100) mais trois de leurs élus ont réservé leur opinion.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter