Le lapsus de Hollande sur la vente des Rafale au terme d'une nuit blanche

Le lapsus de Hollande sur la vente des Rafale au terme d'une nuit blanche

DirectLCI
RECIDIVE – Fatigué par des négociations marathon mercredi, qui ont abouti à un accord de paix en Ukraine à l'arraché, le président a commis un petit lapsus jeudi soir en évoquant la vente de Rafale à l'Inde au lieu de l'Egypte.

On ne compte plus les lapsus géographiques de François Hollande (la “ Macédonie ”, le Japon au lieu de la Chine ).  Le chef de l’État a récidivé jeudi soir en se félicitant de la vente d’avions Rafale "à l’Inde". Perdu : c’est avec l’Égypte que la France a signé un contrat. Un lapsus commis lors de sa conférence de presse à l’issue du Conseil européen à Bruxelles, rapidement corrigé par l’intéressé dû, selon lui, "à la fatigue et à l'espoir".

LIRE AUSSI >> Hollande confirme la vente de 24 Rafale à l’Égypte

Nuit blanche de négociations

La fatigue ? Celle d’une nuit blanche de tractations – près de 16 heures – avec Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko qui a abouti jeudi, au petit matin, à la signature d’un accord de paix, a minima et à l’arraché , en Ukraine.

A son arrivée à Minsk, en Biélorussie, la veille, François Hollande ne se doutait certainement pas qu'il participerait à un véritable marathon de négociations. "Il y a eu des moments difficiles, des discussions âpres. Ce fut une folle nuit" confie au Parisien un membre de la délégation française. L'accord signé, François Hollande s'est ensuite envolé avec Angela Merkel, la chancelière allemande, pour une autre journée marathon, à Bruxelles cette fois-ci ; dans l'avion, il aurait à peine fermé l’oeil selon lefigaro.fr .

Jeudi soir donc, à la fin de sa conférence de presse où il est apparu les traits tirés, il a repris avec "un soulagement manifeste", selon le site du quotidien, la route de Paris. 

LIRE AUSSI >> Ukraine : ce que prévoit l'accord trouvé à l'arraché

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter