Le mariage des Roméo et Juliette israéliens provoque la colère d'extrémistes

International

ISRAËL - L'extrême droite israélienne se déchaîne contre ce mariage entre un musulman et une juive convertie. L'heureux événement s'est transformé en cauchemar quand des extrémistes sont venus scander "mort aux Arabes" lors de la cérémonie.

Ce qui devait devenir un symbole de paix est devenu un symbole de haine. L'union de Mahmoud et Morel, un musulman et une juive convertie à l'Islam a été troublée dimanche soir, au sud de Tel-Aviv, par la révolte de plusieurs centaines de jeunes manifestants répondant à l'appel de l'organisation d'extrême droite israélienne Lehava, qui milite contre "l'assimilation des juifs et les mariages mixtes".

Les manifestants ont passé la soirée à se jouer de la centaine de policiers déployée, puis ont essayé de s'approcher des invités pour les insulter. "Mort aux Arabes" ou encore "vous n'aurez pas ma soeur", leur ont lancé les protestataires agitant des drapeaux israéliens. Des incidents qui ont été retransmis en direct par les télévisions.

A contrario, certains anonymes touchés par l'union de ces deux personnes sont venus assister à la cérémonie et ont brandi des pancartes proclamant "l'amour est plus fort que tout", ou encore "juifs et musulmans refusent d'être ennemis".

Un événement qui cristallise les tensions

Les Roméo et Juliette israéliens, lui entrepreneur de 26 ans, elle éducatrice de 23, se sont rencontrés il y a cinq ans. Morel Malka, juive, s'est convertie à l'islam depuis. Morel et Mahmoud Mansour s'attendaient évidemment à ce que leur mariage crispe les relations familiales. Mais pas à ce qu'il cristallise les tensions que traversent Palestiniens et Israéliens où l'opération "bordure protectrice" a déjà fait plus de 2.000 morts . Même le père de la mariée n'a pas supporté le choix de sa fille. Il avait annoncé à la télévision qu'il ne viendrait pas au "mariage de sa fille avec un Arabe".

"C'est un mariage, mais il n'y a rien à célébrer car l'assimilation (les mariages de juifs avec des non juifs) est un fléau", a expliqué le responsable de l'organisation Lehava, Bentzi Gopstein, militant d'extrême droite et habitué aux déclarations racistes sur les plateaux de télévision. L'affaire, largement relayée par les médias locaux, est remontée jusqu'au président israélien Reuven Rivlin, qui s'est inquiété en apprenant la tenue de la manifestation qu'on ne franchisse là "une ligne rouge".

La ministre de la Justice, Tzipi Livni, a pour sa part affirmé que la manifestation de Lehava, qui "sème la haine sur le dos d'un couple", lui faisait "honte". "Ce genre d'extrémisme est insupportable", a-t-elle ajouté à la radio publique. De son côté, la ministre de la Santé Yael German a souhaité aux mariés de nombreuses années d'amour, de bonheur et de tolérance. "J'espère que votre mariage marquera une nouvelle étape dans la transformation de la société israélienne vers une société plus tolérante et pluraliste", a-t-elle écrit au couple.


 


 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter