Le Nobel de la paix 2014 récompense la lutte pour les droits des enfants

Le Nobel de la paix 2014 récompense la lutte pour les droits des enfants

DISTINCTION - Le prix Nobel de la paix 2014 a été attribué ce vendredi matin par l'Académie d'Oslo à la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai ainsi qu'à Kailash Satyarthi, pour leur lutte en faveur des droits des enfants.

Les enfants à l'honneur du prix Nobel de la paix . L'édition 2014 de la prestigieuse distinction est revenue conjointement ce vendredi à la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai et à l'activiste indien Kailash Satyarthi, "pour leur combat contre l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation".

EN SAVOIR + >> Malala, au nom de la paix

A 17 ans, Malala devient ainsi, et de loin, la plus jeune lauréate en 114 ans d'histoire du Nobel. Son sort avait ému le monde entier. Le 9 octobre 2012, dans la vallée de Swat au Pakistan, la jeune fille alors à peine âgée de 14 ans avait reçu une balle dans la tête, tirée à bout portant. Aux yeux des talibans, elle était coupable de revendiquer un peu trop fort son droit d'aller à l'école. Depuis, elle a fait de ce combat une cause qu'elle défend partout dans le monde. Son nom avait déjà été cité l'an dernier pour le prix Nobel de la paix, qui avait été finalement attribué à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. L'adolescente avait néanmoins reçu le prix Sakharov du Parlement européen.

Quand elle a reçu le prix, Malala était... "à l'école"

Kailash Satyarthi, lui, est un activiste indien âgé de 60 ans. Depuis une vingtaine d'années, il lutte contre le travail des enfants partout dans le monde. Pour cela, il a fondé une organisation baptisée "la Marche mondiale contre le travail des enfants". Cette façon de militer par des manifestations non violentes s'inscrit dans "la tradition de Gandhi", a souligné le comité Nobel.

"Les enfants doivent aller à l'école et ne pas être financièrement exploités", a lancé vendredi matin le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland, en annonçant les noms des lauréats. Malala est la "fierté du Pakistan", s'est aussitôt félicité le Premier ministre Nawaz Sharif. Joli symbole, lorsqu'on lui a attribué le prix, l'adolescente était... "à l'école comme d'habitude" (en Angleterre où elle vit désormais), a indiqué une porte-parole de l'entreprise de relations publiques qui gère son image.

VIDEO - En 2012, Kailash Satyarthi donnait une interview à la chaîne Arte :

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : la Cour pénale internationale s'inquiète des "crimes" commis

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.