Le pape demande aux catholiques d'accueillir des familles de réfugiés

Le pape demande aux catholiques d'accueillir des familles de réfugiés

DirectLCI
VATICAN – Le pape François a appelé dimanche toutes les communautés catholiques à accueillir une famille de réfugiés.

Le pape François a appelé dimanche toutes les communautés catholiques d'Europe à accueillir chacune une famille de réfugiés, précisant qu'il commencerait par les deux paroisses du Vatican. Dans "un geste concret" en préparation du jubilé de la miséricorde qui débute en décembre, "que chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d'Europe accueille une famille", a-t-il déclaré à l'occasion de la prière de l'Angélus qui se déroulait sur la place Saint-Pierre à Rome.

"Face à la tragédie des dizaines de milliers de demandeurs d'asile qui fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et qui sont en chemin vers une espérance de vie, l'Evangile nous appelle et nous demande d'être 'les prochains' des plus petits et des plus abandonnés, à leur donner une espérance concrète", a expliqué le souverain pontife.

Le pape rappelle l'exemple de mère Teresa

"Je me tourne vers mes frères les évêques d'Europe, vrais pasteurs, pour qu'ils soutiennent mon appel dans leur diocèse", a-t-il poursuivi. A ce titre, les deux paroisses du Vatican devraient accueillir "dans les prochains jours" deux familles de réfugiés, a précisé le pape François.

"Le couple fermé, la famille fermée, le groupe fermé, la paroisse fermée, la patrie fermée, cela vient de nous, cela n'a rien à voir avec Dieu", a-t-il insisté, rappelant l'exemple de Mère Teresa de Calcutta, fêtée par l'Eglise le 5 septembre, date anniversaire de sa mort.

A plusieurs reprises ces derniers jours, le pape François a fait livrer une camionnette de denrées alimentaires au centre culturel Baobab, à Rome. Un centre autogéré par les immigrants eux-mêmes et qui fournit vêtements et repas aux centaines de migrants qui attendent de se rendre en Europe du Nord.

EN SAVOIR +
>> Le père d'Aylan revient sur le drame : "C'est pour eux que j'émigrais"
>> Merkel et Hollande promettent de "prendre des initiatives"
>> La photo choc d'un enfant syrien mort sur une plage bouleverse l'Europe

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter