Le "pizzagate", premier scandale du nouveau maire de New York

Le "pizzagate", premier scandale du nouveau maire de New York

DirectLCI
ETATS-UNIS - A peine deux semaines après sa prise de fonction, Bill de Blasio a dû s'expliquer publiquement sur un scandale qu'il a provoqué : pourquoi diable a-t-il utilisé une fourchette pour manger sa pizza ?

Règle n°1 : il est interdit de manger une pizza à la fourchette. Règle n°2 : il est interdit de manger une pizza à la fourchette. A peine deux semaines après sa prise de fonction, le nouveau maire (démocrate) de New York, Bill de Blasio, a déjà provoqué un tollé en négligeant cette sacro-sainte règle de savoir-vivre local.

Aux Etats-Unis, la dégustation publique d'un menu populaire est un must de la communication politique. La recette pour une séquence réussie, c'est de choisir un plat simple, à 300 calories minimum. Barack Obama lui-même a abusé du procédé, multipliant les déjeuners fast-food à base de chili ou de hot-dogs. En général, le seul risque pour l'homme politique est d'inonder sa chemise blanche de mayonnaise sous l'œil des caméras. Mais pour Bill de Blasio, le danger était ailleurs…

Bill de Blasio doit s'expliquer

La scène s'est déroulée vendredi dernier, à Staten Island. Dans le sud-ouest de New York, ce quartier populaire est truffé de restaurants italiens. C'est donc tout naturellement que le maire s'est attablé dans une pizzeria. Sauf qu'au moment d'attaquer son plat, le malheureux s'arme d'un couteau et d'une fourchette ! Absurde. Insoutenable même, pour de nombreux Américains. Scandale sur Twitter, embrayé par la presse : "Désastre," déplore le magazine New York. "Impensable", écrit le New York Times.

Face à l'ampleur de ce "pizzagate", Bill de Blasio est acculé : il doit s'expliquer. Devant les caméras, il brandit ses origines italiennes : "Dans ma terre ancestrale, c'est plus typique de manger avec un couteau et une fourchette", assure-t-il. Avant de souligner que sa pizza avait "beaucoup de choses dessus". Un tantinet ridicule, pour un géant d'1m95. Enfin, le maire ajoute que, s'il a bien commencé sa dégustation à l'italienne, il l'a finie comme tout bon New-Yorkais : à la main. De la métaphysique des mœurs en matière de dégustation de pizza…

Pas rassasiés par ces explications, bien au contraire, les humoristes politiques des télévisions américaines se sont régalés du scandale. "Vous êtes supposé être le champion de la classe moyenne... et vous vous faites prendre en train de manger une pizza 'à la Trump', deux semaines après votre arrivée ?", s'exclame ainsi lundi soir Jon Stewart dans son fameux Daily Show . Une référence au milliardaire Donald Trump, qui avait lui aussi dû se justifier en 2011 après avoir mangé une pizza avec des couverts en plastique. Quant à la pizzeria Goodfellas , elle expose la fourchette du "crime" comme une pièce à conviction. Amis lecteurs, donc, si vous prévoyez un voyage dans la Grosse Pomme et que vous voulez éviter la mise en examen, sachez-le : à New York, on mange sa pizza à la main, après l'avoir pliée en deux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter