Le porte-conteneurs Ever Given, qui avait bloqué le canal du Suez, libéré par les autorités égyptiennes

Le porte-conteneurs Ever Given, qui avait bloqué le canal du Suez, libéré par les autorités égyptiennes

TRANSACTION - Après trois mois de blocage par l'Égypte, le porte-conteneurs géant "Ever Given" a finalement été autorisé à repartir après qu'un accord a été trouvé pour une indemnisation.

Il sera resté près de trois mois retenu en Égypte, après avoir bloqué six jours le canal de Suez. Le porte-conteneurs "Ever Given" sera libéré ce mercredi, selon les termes d'un accord d'indemnisation entre le propriétaire et les autorités égyptiennes selon un communiqué de l'Autorité du canal de Suez. 

L'accord a été conclu entre le propriétaire du navire, la société japonaise Shoei Kisen, et l'Autorité du canal de Suez (SCA), qui gère la voie maritime cruciale pour le commerce international. Une cérémonie est prévue mercredi pour célébrer "la signature de l'accord" et le "départ du navire", retenu dans le lac Amer par les autorités égyptiennes, a précisé le communiqué.

Toute l'info sur

Le canal de Suez bloqué une semaine par un porte-conteneur géant

Le montant de l'accord reste confidentiel

Aucune information n'a été divulguée sur le montant des indemnisations. Initialement, Le Caire avait réclamé 916 millions de dollars [environ 767 millions d'euros], avant de baisser ce montant à 600 puis 550 millions de dollars [environ 461 millions d'euros]. Dimanche, une audience devant un tribunal chargé de statuer sur la demande d'indemnisation des autorités égyptiennes a été reportée au 11 juillet. 

D'une capacité de plus de 200.000 tonnes, l'Ever Given s'était échoué le 23 mars, bloquant la circulation sur le canal où passe près de 10% du commerce maritime mondial, selon des experts interrogés par l'AFP. Au total, 422 navires chargés de 26 millions de tonnes de marchandises, ont été bloqués pendant six jours. Un employé de l'Autorité du canal de Suez est mort durant le renflouage du navire.

L'Égypte promet d'investir dans de nouveaux équipements

À la suite du blocage de la voie navigable, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait promis que son pays se doterait de plus d'équipements adaptés pour être prêt à faire face à des situations similaires.

Le président égyptien n'avait pas précisé quels équipements l'Égypte comptait acquérir, mais l'amiral Ossama Rabie, président de l'Autorité du canal de Suez, a évoqué de nouveaux remorqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France double le nombre de doses qu'elle prévoit de donner aux pays pauvres

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

Global Citizen Live : tout ce qu’il faut savoir sur le concert événement diffusé samedi sur TMC

Éruption aux Canaries : l'aéroport de La Palma à l'arrêt, des centaines de personnes se pressent dans les bateaux

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.